COVID-19

COVID-19 : Ottawa investit 150 M $ dans la ventilation des bâtiments publics

dimanche le 18 avril 2021
Modifié à 15 h 22 min le 15 avril 2021
Par Hélène Gingras
Le financement des projets sur la ventilation et la qualité de l’air de l’intérieur contribuera à réduire le risque de transmission de la COVID-19 par aérosol dans les écoles, les hôpitaux et d’autres bâtiments publics, selon la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna. Cet investissement concerne les projets d’évaluation, de surveillance et d’amélioration de la qualité de l’air, la modernisation ou la conversion des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. La ministre de la Santé Patty Hadju estime qu’une bonne ventilation intérieure est «un élément important qui, lorsqu’il est combiné à des mesures préventives personnelles, peut aider à prévenir la propagation de la COVID-19». Ottawa mettra 120 M$ à la disposition des gouvernements provinciaux et territoriaux, des administrations municipales et locales au titre de complément au volet Résilience à la COVID-19 du programme d’infrastructure Investir dans le Canada du gouvernement fédéral. En outre, Services aux Autochtones Canada et Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada verseront 30 M$ de fonds à des projets qui profiteront directement aux collectivités des Premières Nations, des Inuits et des Métis, selon un communiqué. «Chacun mérite d’avoir la certitude que l’air qu’il respire est sans danger. Cet investissement permettra aux collectivités autochtones et à leurs dirigeants de mettre en œuvre des solutions communautaires afin de lutter contre la propagation de la COVID-19», souligne la ministre des Relations Couronne-Autochtones, Carolyn Bennett. Risque reconnu En novembre 2020, Santé Canada a reconnu pour la première fois le risque de transmission par voie d’aérosols ou de particules microscopiques en suspension dans l’air. Le premier ministre du Canada a à nouveau indiqué qu’il était très tôt pour crier victoire malgré la remise de plus de 11,3 millions de doses de vaccins contre la COVID-19 aux provinces et territoires. «En ce moment, des variants plus contagieux et dangereux se répandent et menacent les progrès que nous avons réalisés. Même si des millions de Canadiens ont déjà reçu leur première dose, nous devons continuer à faire ce que nous savons efficace pour arrêter la propagation du virus», a déclaré Justin Trudeau mercredi.  

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous