chronique

Découverte d'un nouveau vignoble

vendredi le 20 août 2021
Modifié à 15 h 42 min le 20 août 2021
Par Serge Leduc

Même si le vignoble est jeune, près de 13 000 bouteilles ont été embouteillées en 2020. (Photo : Gracieuseté)

Je viens de visiter le jeune vignoble Domaine Vineterra situé au Mont St-Hilaire. On peut d’ailleurs voir la boutique et le chai à la hauteur de la sortie 115 de l’autoroute 20. La première plantation de 9000 plants de vigne remonte à 2016. Aujourd’hui, ce nombre a augmenté à 22 000 ceps. Le premier vin est du millésime 2019, soit trois ans suite à la première plantation, car les vignes ont généralement besoin de cette période pour produire des raisins de qualité. Finalement, la boutique a été inaugurée en juillet 2020. 

Les propriétaires, Isabelle Beauchemin et René-Carl Martin sont agriculteurs depuis cinq générations. Cette ferme produit de la « grande culture », soit du maïs, du soya et du blé. Ils désiraient varier leurs cultures et c’est là que jaillit l’idée de planter des vignes. Ce projet est d’autant plus porteur, car la relève est déjà présente via leur fille Éliane. En plus des variétés de raisins pour produire du vin, on y retrouve des raisins de table disponibles en autocueillette à compter du mois d’aout. On peut aussi y cueillir notre citrouille pour l’Halloween de même que des tournesols. Une belle sortie familiale!

Même si le vignoble est jeune, près de 13 000 bouteilles ont été embouteillées en 2020. Lors de ma visite, j'ai pu visiter les installations toutes neuves à la cuverie. Le tout a été prévu pour prendre de l’expansion. De plus, la boutique est vaste comme illustré sur la photo avec Isabelle Beauchemin et Éliane, sa fille.

J’apprenais aussi que le mont St-Hilaire regorge de légendes. C’est ainsi que tous les vins ont un nom en lien avec ces légendes. Par exemple, il y a un lac au mont St-Hilaire. La légende mentionne que celui-ci est sans fond, d’où le nom des vins rouges. Leur site décrit lesdites légendes retenues pour baptiser leurs vins.

Un beau vignoble à découvrir.

Voici mon appréciation de quelques vins dégustés, tous disponibles au vignoble seulement.

(Photo : Gracieuseté)

Patte de loup

Ce vin rosé est le résultat de l’assemblage des cépages Frontenac blanc, Acadie blanc et Frontenac noir. Il en résulte un vin d’un beau rosé assez intense, présentant des notes florales et de fruits rouges. Ce rosé sec à l’acidité rafraichissante offre une texture souple, le tout d’une belle longueur. Il sera très apprécié à l’apéro ou pour accompagner du poulet ou du porc grillé.

Prix 20.00$, disponible au vignoble

Lac sans fond réserve

L’assemblage des cépages Marquette et de petite perle, donne à ce vin rouge une couleur rubis assez intense. Le « Réserve » a été vieilli environ 11 mois en barrique de chêne. On y perçoit des notes de fruits noirs, du cacao et un soupçon de bois. Ce vin sec à l’acidité fraiche et aux tannins légèrement enrobant est mi-corsé et offre une belle longueur en bouche. Une bavette de bœuf sera en agréable compagnie avec ce vin.

Prix 25.00$, disponible au vignoble

Larmes de cristal

Ce vin blanc demi-sec, élaboré avec le cépage muscat venait d’être embouteillé en juin dernier. Malgré tout, il a su présenter des notes de litchi, d’épices et une pointe florale. Avec ses 25 grammes de sucre résiduel par litre, il est bien équilibré par l’acidité fraiche et sa texture souple en bouche. Il sera agréable avec des desserts aux fruits ou en apéro avec des bouchées salées (pour le contraste). Très agréable.

Prix 23.00$, disponible au vignoble
 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous