Dernière phase du déconfinement : tous les secteurs peuvent rouvrir sauf trois

Par Vicky Girard
Dernière phase du déconfinement : tous les secteurs peuvent rouvrir sauf trois
Horacio Arruda (Photo : Gracieuseté CAQ)

Le Québec arrive à «un moment charnière» de la reprise des activités, a affirmé le Dr Horacio Arruda, directeur national de la Santé publique, lors d’un point de presse pour annoncer les dernières étapes du déconfinement, le 25 juin. L’ensemble des secteurs qui étaient toujours confinés pourront reprendre leurs activités.

Les seules exceptions sont les festivals et grands événements, les camps de vacances réguliers avec séjour et les combats sportifs. Leurs activités demeurent interdites «compte tenu du risque qu’elles représentent de contribuer à la propagation du virus».

«Au cours des dernières semaines, les différents indicateurs qu’on suivait en termes épidémiologiques de très près, soit le nombre de cas, d’hospitalisations et de décès sont à la baisse», a expliqué le Dr Arruda.

Parmi les endroits qui pourront rouvrir, on compte les parcs aquatiques, les spas, les établissements d’hébergement touristiques, les bars, les casinos et les entreprises de service. Ces dernières doivent néanmoins continuer de privilégier le télétravail si c’est possible.

Les réouvertures sont conditionnelles au respect des mesures d’hygiène et de distanciation sociale en vigueur. La limite de 10 personnes provenant de trois ménages est toujours en de mise, notamment dans les chalets et aux endroits qui ne sont pas publics.

En ce qui a trait aux bars, la clientèle devra demeurer assise pour limiter la circulation et le contact entre les gens.

À compter d’aujourd’hui, «plutôt que de vous dire ce qu’on déconfine, on va vous dire ce qui n’est pas déconfiné. On change d’approche», a indiqué le Dr Arruda.

Il a rappelé que le déconfinement a débuté «avec prudence et de manière graduelle» à la fin avril, avec la reprise de la construction résidentielle et du secteur minier.

«La société québécoise poursuit son cheminement vers une nouvelle normalité.»

-Dr Horacio Arruda

Distanciation

La règle générale dans les lieux publics est celle du 2 m de distance, a réitéré le Dr Arruda.

«Je me permets de préciser que les règles qui s’appliquent aux secteurs déjà déconfinés doivent demeurer», a-t-il ajouté.

Celui-ci s’est dit préoccupé de constater un relâchement des Québécois avec le déconfinement.

«Je demeure convaincu qu’il y aura malheureusement une deuxième vague, mais pour l’instant, profitons de l’été», a-t-il affirmé.

Bilan

Le bilan qui était jusqu’à maintenant rendu public quotidiennement sera maintenant publié par voie de communiqué de presse et sur les réseaux sociaux de la Santé publique une fois par semaine.

«Étant donné le peu de nombres de cas et des fluctuations de jour en jour, [le bilan quotidien] ne donne pas une vraie idée de la tendance alors qu’une fois par semaine, ce sera beaucoup plus stable», a justifié le Dr Arruda.

La prochaine publication des données sera le 2 juillet.

En date du 25 juin, on dénombrait:

-7 décès dans les dernières 24 heures, pour un total de 5448;

-142 nouveaux cas pour un total de 55 079;

-487 hospitalisations, en diminution de 13 dans les dernières 24 heures;

-50 personnes aux soins intensifs, soit 2 de moins que la veille.

 

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
sylvie gelinas Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] Hier, le directeur national de la Santé publique, Dr Horacio Arruda, avait annoncé en point de pre…  […]

sylvie gelinas
Guest
sylvie gelinas

Quand on va pouvoir coucher chez nos enfants

sylvie gelinas
Guest
sylvie gelinas

Pourquoi je n’ai pas de réponse coucher à lexterieur