Des arbres de rue morts gênent les élus de Châteauguay

Par Michel Thibault
Des arbres de rue morts gênent les élus de Châteauguay
Un frêne mort, victime de l'agrile (Photo : Michel Thibault)

Des dizaines d’arbres morts appartenant à la Ville de Châteauguay embarrassent les élus de la municipalité.

Il s’agit de frênes plantés en bordure de quelques rues du secteur des musiciens, entre autres. Des victimes de l’agrile du frêne.

Alors qu’aucune feuille ne se montre à leurs branches depuis quatre ans, les arbres restent en place.

Les démarches pour que la municipalité les remplace étant restées vaines, le conseiller du quartier, Éric Corbeil, a présenté à l’assemblée des élus du 15 juin une résolution pour les faire disparaître du décor.

Il a proposé de permettre aux citoyens d’abattre eux-mêmes l’arbre devant leur maison et de le remplacer par un autre. Ce, à condition d’obtenir un permis à cet effet. En échange, la Ville leur offrirait un dédommagement de 400 $.

« Les citoyens n’ont pas à toucher à ça ! C’est à nous de couper ça ! » a réagi le conseiller Marcel Deschamps. « Qui sera responsable si un arbre tombe et cause des dommages ? »

« Il n’y a pas un arbre plus gros qu’un parasol de patio », a observé Éric Corbeil.

« Ce sont nos arbres à nous. Quelle sorte de rue on va avoir si les gens plantent des espèces différentes ? C’est très important, c’est la vue que les citoyens vont avoir sur la rue », a fait valoir M. Deschamps.

M. Corbeil lui a donné raison. « Mais ça fait quatre ans que les gens attendent », a-t-il souligné.

Le maire Pierre-Paul Routhier a observé que la proposition de M. Corbeil n’était « pas folle pour faire activer les choses ». « Il faut donner les moyens aux gens de le faire », a-t-il ajouté, parlant du service des Travaux publics.

Il a proposé d’adopter la proposition mais qu’elle devienne effective seulement 15 jours après la réunion, soit le 30 juin. Entre-temps, il a préconisé de discuter avec le service des Travaux publics pour voir comment il serait possible que la municipalité procède.

Comme il est question d’une première, le conseiller François Le Borgne a suggéré de préciser qu’il s’agit d’un projet-pilote. Suggestion retenue.

La proposition a finalement été adoptée à l’unanimité. « Je ne demande pas le vote. Si on peut rendre les citoyens heureux, tant mieux », a signifié Marcel Deschamps.

Les arbres morts se trouvent notamment rue Kennedy, Brahms, Jupiter, Berlioz et des Planètes.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Jean Paul labergeLucette montigny whitton Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Lucette montigny whitton
Guest
Lucette montigny whitton

Moi j’ai 1 pleuplier et il est énorme et il appartien à la vile de Chateauguay, il est mort et c’est bien dommage j’ai avisé la ville de chateauguay . Si il tombe il fera bien des dommages…
269 rue de chambord et l’arbre est situé sur Dube vers la rivière.

Jean Paul laberge
Guest
Jean Paul laberge

au parc à chien j,en compte quatre et autant sont malade

trackback

[…] À lire aussi : Des arbres morts gênent les élus de Châteauguay […]