Des petites résidences pour aînés épaulées

Des petites résidences pour aînés épaulées
À l'avant

BEAUHARNOIS – Des adolescentes ont organisé dans une résidence pour ainés une partie de bingo qui s’est rendue sur Facebook. Elles ont aussi cuisiné une croustade aux pommes à partir d’une recette sur internet.

«Imaginez le choc des générations ! Ça sentait bon le partage, ça sentait bon le sac d’école ! Vous savez ce que ça sent le sac d’école ?!» a témoigné Nathalie Laberge, propriétaire de la Résidence St-Paul à Beauharnois, lors d’une conférence de presse, mercredi, visant à faire connaître le programme «Comité Milieu de vie», de l’AQDR section Valleyfield-Suroit.

Vieillir dans son patelin

Les comités en question visent à aider les résidences pour ainés à répondre aux normes de plus en plus exigeantes du gouvernement pour obtenir ou conserver leur accréditation, ont expliqué Nicole Beaudoin, chargée de projet, et son assistante Hélène Lapierre. Le grand objectif est de maintenir les établissements ouverts afin de permettre aux personnes âgées de demeurer dans leur patelin si elles le désirent, ont-elles souligné.

Les comités réunissent des propriétaires et des résidents qui leur expriment leurs besoins. Pour contribuer à cette mission d’améliorer la qualité de vie en résidence, l’AQDR compte sur la collaboration d’une trentaine d’organismes du milieu. Comme l’école secondaire des Patriotes de Beauharnois dont six élèves ont fait le bonheur des ainés de la résidence St-Paul récemment. «On a été choyés d’avoir été choisis», a exprimé sa propriétaire Mme Laberge. Grace Brasseur, de la résidence La Maison Fleurie à Châteauguay, a abondé dans le même sens.

Depuis son lancement à l’automne, quatre établissements du territoire ont adhéré au Comité Milieu de Vie. L’AQDR souhaite voir augmenter ce nombre. Elle précise que sa section est la seule au Québec à avoir développé la formule tant pour les petites que les grandes résidences.

Le programme fonctionne essentiellement grâce au bénévolat. Le gouvernement du Québec lui a attribué une enveloppe de 255 000 $ sur trois ans pour l’ensemble de la Montérégie.

L’AQDR a lancé le programme il y a cinq ans à la suite des conditions de vie déplorables dénoncées dans plusieurs centres pour personnes âgées.

Les résidences participantes

Notre-Dame-de-la-Paix à Melocheville

St-Paul à Beauharnois

Villa du Bonheur à Saint-Louis-de-Gonzague

La Maison Fleurie à Châteauguay

9 à 25

Nombre de pensionnaires d’une petite résidence

 

«Ça nous fait grand plaisir de participer à Milieu de vie et de vous avoir chez nous.»

– Grace Brasseur, propriétaire de La Maison Fleurie

 

C’est quoi l’AQDR

L’Association québécoise des retraités (AQDR) a pour mission de défendre les droits des retraités et préretraités. La section Valleyfield-Suroit couvre Beauharnois, Châteauguay, Salaberry-de-Valleyfield, Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et Vaudreuil-Soulanges. Elle compte 900 membres.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires