Deux autobus scolaires en feu à Saint-Eustache: les enfants sont d’un camp de jour de Brossard

par Ali Dostie
Deux autobus scolaires en feu à Saint-Eustache: les enfants sont d’un camp de jour de Brossard
Des images de l’incendie ont circulé sur les médias sociaux (Photo : Facebook/Michel Thibodeau)

Deux autobus scolaires sont entrés en collision et ont pris feu, ce matin vers 10h, sur l’autoroute 640, à la hauteur de Saint-Eustache. Ils transportaient près de 80 enfants et des moniteurs d’un camp de jour de la Ville de Brossard.

C’est après la collision entre les deux autobus, qui se sont rangés sur le côté, que le brasier aurait pris naissance dans le moteur de l’un des véhicules. Les enfants à bord ont pu rapidement évacuer.

Les jeunes, âgés entre 5 et 12 ans, se dirigeaient à une sortie à la plage d’Oka. Il s’agit des enfants inscrits à cette activité qui proviennent des écoles Antoine-Brossard, Rose-des-Vents, Sainte-Claire et du Centre Nathalie-Croteau.

Certains d’entre eux ont été conduits au centre hospitalier de Saint-Eustache, par mesure préventive ou pour des blessures mineures

«Il n’y aucun blessé grave. Ce sont des blessures très mineures, comme des chocs au cou ou au bras», a indiqué le directeur des communications de la Ville de Brossard Alain Gauthier.

D’autres enfants ont été menés à un concessionnaire automobile à proximité, pour ensuite être aussi conduits à l’hôpital. Selon la Sûreté du Québec, six ambulances et des autobus ont été déployés.

«Nous avons eu l’indication de l’hôpital que ce sont les parents qui doivent aller y chercher leurs enfants, a ajouté Alain Gauthier. Aucun enfant ne partira sans un parent.»

Sur sa page Facebook, la Ville de Brossard précise que les parents des enfants qui participaient à cette sortie ont été contactés.

En collaboration avec le Centre intégré de santé et service sociaux de la Montérégie-Centre, la Ville de Brossard œuvre en ce moment à établir une stratégie afin d’offrir un soutien psychologique aux parents et enfants impliqués qui en ressentent le besoin.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de