Deux humoristes de la relève au Lion d’or

Deux humoristes de la relève au Lion d’or

Jade Boudreau, productrice du spectacle-bénéfice, et Charles-Olivier Touzel, humoriste.

Crédit photo : Marie-Josée Bétournay

(Texte de Marie-Josée Bétournay) Les humoristes Charles-Olivier Touzel et Michelle Desrochers se produiront au Cabaret Lion d’or à Montréal le mercredi 29 août à l’occasion du spectacle Plus on est de fous, plus on rit!.

Les artistes se joindront à Jean-François Mercier, Christine Morency, Arnaud Soly, Charles Pellerin et Daniel Pinet. «Je suis la relève de la relève. J’ai fait beaucoup de web. Ça me donne un gros défi avec JF Mercier et Arnaud (Soly). Tout ce que je veux c’est que l’on me donne de la scène», lance Charles-Olivier Touzel. Dans son numéro de 10 minutes, le jeune homme abordera entre autres le divorce de ses parents. «J’ai 20 ans et je suis en garde partagée», avoue-t-il. L’humoriste et résident de Châteauguay fait aussi sa marque dans l’improvisation. Il fera son entrée à l’École nationale de l’humour en août.

L’humoriste Michelle Desrochers, originaire de Châteauguay, se joindra aux invites. (Photo Gracieuseté)

Michelle Desrochers, originaire de Châteauguay, se distingue dans le stand-up classique. Elle qualifie son humour de «spontané et transmis dans un langage soutenu» à l’image de sa formation artistique et scolaire marquée, notamment, par l’improvisation et des études en littérature. «J’ai un faible pour l’absurde ou le vulgaire en fin de phrase», confie-t-elle. Le 29 août au Cabaret Lion d’or, l’humoriste de 23 ans reprendra le meilleur numéro de son One woman show All Dressed, affirme-t-elle. Il traite de nourriture, de pot et de solitude. La Montréalaise d’adoption comptera parmi les diplômés de l’École nationale de l’humour en juin 2019.

Spectacle-bénéfice

Plus on est de fous, plus on rit! se veut un spectacle-bénéfice au profit de l’imprimerie sociale D’un Couvert à l’autre à Longueuil. L’organisme contribue à la réinsertion socioprofessionnelle de gens atteints de schizophrénie. Les fonds faciliteront le déménagement de l’organisme en novembre.

Jade Boudreau, porte-parole de l’organisme, a vu à la production complète du spectacle. Selon la résidente de Châteauguay, son spectacle représente une «vitrine» pour les artistes de la région. «Il y a beaucoup de talents en théâtre et en humour, beaucoup de détermination», dit-elle.

Par le spectacle, Mme Boudreau espère briser l’isolement des gens atteints de schizophrénie. «Le rire est communicatif», mentionne celle qui travaille sur le projet depuis la fin avril.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Andre Recent comment authors
Andre
Invité
Andre

Bravo Jade