Deux raisons de lui parler d’amour pour la 100e fois

Par Michel Thibault
Deux raisons de lui parler d’amour pour la 100e fois
Rita Ratelle avec ses petites-filles (Photo : Gracieuseté)

Le 14 février 2020 a offert deux raisons de parler d’amour à Rita Ratelle pour la 100e fois.

La résidente du Centre d’hébergement Cécile-Godin à Beauharnois est devenue centenaire le jour de la fête des amoureux. «Sous le thème de l’amour, cette journée doublement spéciale a été célébrée en grande pompe», fait part Mélissa Gilbert, porte-parole du CISSSMO.

«Entourée de ses petites-filles, Mme Ratelle a eu le plaisir d’entendre chanter des classiques de la musique par le Chœur des Bohémiennes. De plus, des lettres venant de la Reine Elizabeth II, du premier ministre, de la gouverneur générale lui ont été remises», détaille-t-elle.

«C’est Gabrielle Gagné, technicienne en loisir au Centre d’hébergement qui a organisé cet après-midi d’anniversaire haut en couleur !» précise Mme Gilbert.

«Mme Ratelle n’est pas étrangère aux événements à grand déploiement. Le 23 juillet 1939, elle était la plus jeune des 105 mariées du stade de Lorimier de Montréal», conclut-elle.

Ces mariages simultanés avaient été organisés à l’époque par les Jeunesses ouvrières catholiques.

Mme Ratelle est la troisième dame de la région à atteindre l’âge vénérable de 100 ans depuis le début de l’année.

À lire aussi : Santé à ses 100 ans

À lire aussi : Une centenaire fidèle à sa coiffeuse

Le Chœur des Bohémiennes.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de