Disparition d’une Châteauguoise : la famille est bouleversée

Disparition d’une Châteauguoise : la famille est bouleversée

Les policiers du SPVC et de la SQ ont ratissé un boisé derrière la résidence de la femme disparue, le 6 mai.

Crédit photo : (Le Soleil de Châteauguay-Patricia Blackburn)

Un ami de longue date de Elsa Maria Vargas Valerin, la femme de Châteauguay disparue depuis le 1er mai, rapporte que la famille de celle-ci, qui vit au Costa Rica, est très inquiète.

«Je ne peux pas penser qu’elle aurait pu quitter comme ça, sans avertir sa mère avant», estime Edwin Cedeno, qui vit dans la région de Montréal et qui dit connaître Mme Vargas depuis environ 24 ans.

Au moment de l’entrevue, le 10 mai, M. Cedeno indiquait au Journal que les membres de la famille de la disparue tentaient d’obtenir des visas afin se rendre à Châteauguay. «Sa mère, ses frères et ses sœurs sont bouleversés, spécifie-t-il. Après autant de jours, ce n’est pas normal. J’espère que la police trouvera quelque chose. Il faut bouger!»

Il décrit Mme Vargas comme une personne serviable, très attachée à sa famille. «On ne peut jamais tout connaître de quelqu’un, mais je ne peux pas imaginer qu’elle puisse quitter comme ça, sans aviser personne», pense-t-il.

Mme Vargas s’est établie à Châteauguay il y a une dizaine d’années. Elle avait auparavant vécu à Montréal pendant plus de 15 ans, selon M. Cedeno. «Les gens qui la connaissent ont l’habitude de la nommer Chela», précise-t-il.

Une disparition «nébuleuse», selon la police

Près de deux semaines après le signalement de la disparition de Mme Vargas, la police de Châteauguay poursuit son enquête, mais n’a toujours pas de nouvelles informations à partager.

«La disparition est toujours considérée comme nébuleuse et inquiétante, a précisé, le 10 mai, l’agente Martine Denis. Toutes les informations et pistes d’enquête sont soigneusement travaillées», ajoute-t-elle.

Mme Vargas est d’origine latine (Costa Rica). Elle mesure environ 1,64 mètre et pèse environ 95kg. Elle a les cheveux longs noirs, s’exprime en français et en espagnol. Elle a été vue pour la dernière fois par un voisin, le mardi 1er mai vers 11h.

Toute personne ayant de l’information relative à cette disparition peut communiquer avec le Service de police au 450 698-1331 option 5. Il est également possible de laisser un message sur la ligne infoconfidentielle au 450 698-3229.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar