Des écoles toutes belles pour la rentrée

Par Patricia Blackburn
Des écoles toutes belles pour la rentrée
La cour de l’école primaire NDA, à Châteauguay, a subi d’importants travaux de décontamination, entre autres. (Photo : (Le Soleil de Châteauguay-Patricia Blackburn))

(Englisg follows) Plusieurs élèves commenceront les classes dans des écoles un peu plus jolies que lorsqu’ils les ont quittées en juin.

Ce puisque plusieurs chantiers annoncés par le ministère de l’Éducation (MESS) plus tôt en 2018 ont eu lieu pendant l’été. L’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois et l’école primaire Saint-Paul, à Beauharnois, et les écoles primaires Gérin-Lajoie, de la Rive, Notre-Dame-de-L’Assomption, Laberge, Mary Gardner et Saint-Willibrord, à Châteauguay, ainsi que l’école secondaire Howard S. Billings, dans la même ville, ont ainsi subi différents travaux de rajeunissement.

Terrain contaminé

Le chantier s’est avéré un peu plus complexe du côté de l’école primaire Notre-Dame-de-L’Assomption, à Châteauguay. Ce en raison de travaux de décontamination qui ont dû être effectués. Ainsi, en plus du montant de 1,1 M$ accordé par le ministère de l’Éducation pour des travaux au drainage, à la clôture et à la réfection de la cour, un montant supplémentaire de 865 000$ a été dégagé du fonds du MESS pour les terrains contaminés. «Tant que nous ne touchions pas au pavage, il n’y avait aucun danger pour les enfants, avait assuré Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Grandes Seigneuries (CSDGS), lors de l’annonce des travaux, en février. Mais comme la cour devait être refaite cette année, les travaux de décontamination ont été programmés en même temps» a-t-elle ajouté. Travaux qui ont nécessité de creuser plusieurs mètres de profondeur autour de l’école pour libérer le sol des hydrocarbures pétroliers qui s’y trouvaient, et qui devaient être retirés en raison d’un rehaussement des normes gouvernementales en matière d’environnement.

Retour en classe perturbé?

Le chantier de l’école NDA, vu sa complexité, se poursuivra quelques semaines en septembre. La porte-parole de la CSDGS, Hélène Dumais, a toutefois précisé au Journal que les élèves pourraient toute de même entrer à l’école le premier jour de classe, mais que l’accès se ferait probablement par une autre porte que celle habituellement utilisée. Marie-Louise Keneïs indique de son côté que cette situation n’est pas unique sur le territoire. Ce puisque les chantiers sont très nombreux cette année, tant dans les écoles que sur les routes du Québec. «On doit faire face à une main-d’œuvre en plein-emploi. Un de mes collèges d’une autre commission scolaire a même dit ne pas réussir à obtenir de soumissions après un processus d’appel d’offres», signale-t-elle.

À lire aussi : Agrandissements d’écoles et blocs modulaires

Travaux réalisés pendant l’été :

Commission scolaire des Grandes-Seigneuries

  • École primaire Gérin-Lajoie : réfection des systèmes de chauffage, de ventilation ou de conditionnement d’air (65 000$). Réfection de la toiture (476 000$). Installations sanitaires et réfection des blocs sanitaires (480 000$).
  • École primaire de la Rive : réfection de la chaussée et du débarcadère (1,7 M$). Réfection des murs extérieurs et du parement de maçonnerie du pavillon Christ-Roi (62 900$).
  • École primaire Notre-Dame-de-L’Assomption : drainaige pluvial, chaussée, clôture et réfection de la cour (1 M$)
  • École primaire Laberge : finitions intérieures. Réfection des finis de murs, de plafonds ou de planchers (52 000$)
  • Centre d’éducation des adultes L’Accore : finitions intérieures. Réfections des finis de murs, de plafonds ou de planchers (532 000$)
  • École primaire Saint-René à Mercier : travaux d’aménagement et de réaménagement (13 M$) (chantier toujours en cours)

Commission scolaire Vallée-des-Tisserands

  • École primaire Saint-Paul :  réparation de murs extérieurs (541 500$)
  • École secondaire des Patriotes-de-Beauharnois :  réfection d’un système de ventilation (500 000$)  et des portes extérieures (198 000$)

Commission scolaire New Frontiers

  • Complexe Howard S. Billings : fondations, imperméabilisation (550 000$)
  • École primaire Mary Gardner : enveloppe extérieure, réfection des murs, portes et fenêtres (326 000$)
  • École primaire Saint-Willibrord : murs extérieurs, fenêtres extérieures, réfection des façades (506 000$)

Schools ready for reopening

St. Willibrord changed its look during the summer. (Le Soleil de Châteauguay- Patricia Blackburn)

Several pupils will begin classes in schools that are somewhat better looking than when they left them in June.

This is since several work projects announced by the Education Ministry earlier in 2018 were realized during the summer. The Patriotes-de-Beauharnois secondary school and St. Paul primary school in Beauharnois, and Chateauguay elementary schools Gerin-Lajoie, De la Rive,  Notre-Dame-del’Assomption, Laberge, Mary Gardner and St Willibrord, as well as Howard S. Billings High School, also in Chateauguay, have in this way undergone various rejuvenation works.

New Frontiers School Board:

  • Howard S. Billings complex: foundations, water-proofing ($550,000)
  • Mary Gardner elementary: exterior casing, rebuilding of walls, doors and windows ($326,000)
  • St. Willibrord elementary: exterior walls and windows, rebuilding of facades ($506,000)

(Translation Dan Rosenburg)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de