Sports

La location de kayak relancée à Beauharnois

jeudi le 27 mai 2021
Modifié à 9 h 40 min le 27 mai 2021
Par Michel Thibault

Alain Gravel, Jocelyne Rajotte, Bruno Tremblay et Luc Montpetit. (Photo Michel Thibault)

Petits et grands pourront bientôt savourer les mêmes plaisirs que Jane Ellice le samedi 28 juillet 1838 à Beauharnois.

« Avons dîné tôt. Puis, sommes allées sur le lac et avons accosté sur une admirable pointe tout près de la résidence de M. Norval où se trouvent les plus beaux arbres jamais vus de mon existence », raconte l’épouse d’Edward Ellice fils, Seigneur de Beauharnois, dans son journal privé.

Le souvenir figure sur un des panneaux d’interprétation présents dans le parc Nature au bout de la rue de la Couturière à Beauharnois.

L’endroit bordé par le lac Saint-Louis deviendra le 24 juin le lieu de rendez-vous des amateurs de lents déplacements sur l’eau à la force des bras.

La Ville de Beauharnois et l’organisme à but non-lucratif Kayak Beauharnois-Salaberry se sont associés pour y offrir la location de kayaks et de planches à pagaie. Il s'agit d'un retour après une initiative semblable dans le secteur Melocheville il y a quelques années. Une foule d’activités figurent également au programme de l’été, dont des séances d’initiation aux deux sports, des pique-niques, fitness sur planche, 5 à 7 du patron et des forfaits « découvertes » offerts gratuitement aux résidents de Beauharnois les jeudis et vendredis.

« C’est ce genre d’activité-là qu’on veut greffer au parc Nature, des types d’activités qui sont plus zen entre guillemets », a exposé le maire Bruno Tremblay en conférence de presse sur le site le mardi 25 mai.

L’initiative s’inscrit dans la politique de la Ville d’encourager les saines habitudes de vie, a souligné Alain Gravel, directeur général de la municipalité.

L’activité résulte d’un travail de longue haleine. « Nous avons travaillé depuis deux ans à faire revivre cette activité populaire sur notre beau lac Saint-Louis », a fait part Jocelyne Rajotte, conseillère municipale et présidente de Kayak Beauharnois-Salaberry. L’entente entre l’organisme et la Ville est d’une durée de cinq ans. La Ville offre une subvention de 10 000 $ en contrepartie de services.

https://www.dailymotion.com/video/x81ia2v 

Attraits

Le parc Nature donne sur une baie avec des touffes de joncs. « Ici, il y a les Îles de la Paix à découvrir. C’est quatre heures de découverte. C’est plus intéressant en kayak parce que tu as le temps de voir la nature, la faune, la flore », a fait part M. Montpetit.

« Les îles de la Paix c’est un site qui est protégé. On ne peut pas aller comme tel sur les îles. Par contre, il y a beaucoup d’espèces de canards qui se retrouvent autour de ça, des tortues. Il y a beaucoup du monde animal présent tout comme le monde végétal », a renchéri le maire Tremblay.

Il a souligné que les mesures sanitaires en vigueur seront appliquées.

Le chasse-moustique pourrait aussi être utile. « Tina et moi fûmes dévorées par les maringouins », témoigne Jane Ellice dans son journal.

Tour du délinquant   

Un « tour du délinquant » est proposé aux jeunes de 16 à 20 ans. « Les jeunes louent un kayak au coût de 10 $. Ils s’en vont quatre heures avec. S’ils ramènent une photo du bout de l’île, ils reçoivent un cadeau souvenir », explique Luc Montpetit.    

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous