Engouement « spectaculaire » pour le canot et le kayak

Engouement « spectaculaire » pour le canot et le kayak
La rivière Châteauguay à Sainte-Martine offre un décor champêtre aux adeptes de canot et de kayak. (Photo : Graciseuseté SCABRIC)

Profiter du décor bucolique de Sainte-Martine à partir de la rivière est devenu une activité très en vogue cet été.

Avec la pandémie qui limite les voyages et oblige les citoyens à garder leurs distances les uns des autres, c’est la ruée vers les rames. Les canots et kayaks offerts en location par la SCABRIC au parc Paul-Léveillé connaissent une popularité sans précédent.

(Photo gracieuseté SCABRIC)

« L’engouement pour le canot et le kayak, c’est vraiment spectaculaire cette année. Le nombre de locations a déjà triplé par rapport à une année régulière » fait part Félix Blackburn, directeur général de l’organisme à but non lucratif voué à la conservation et l’aménagement des bassins versants de 28 cours d’eau de la Zone Châteauguay aboutissant dans le fleuve Saint-Laurent.

Au final, il prévoit que l’affluence aura quadruplé.

Qui en profite

L’organisme dispose de 15 kayaks simples et 3 doubles ainsi que de 3 canots. Quel est le profil de la clientèle ?

« Beaucoup de familles avec enfants, des couples, des jeunes dans la vingtaine », détaille Félix Blackburn. « Plusieurs viennent s’initier. Et ils reviennent ! » se réjouit-il.

Il précise qu’il faut un minimum de 12 ans pour louer une embarcation et, qu’à cet âge, il faut être accompagné d’un adulte.

Mesures COVID-19

Comme le gouvernement l’exige, la SCABRIC a adopté des mesures spéciales liées à la lutte à la COVID-19. Entre autres, les embarcations et l’équipement sont nettoyés et désinfectés après chaque utilisation, souligne M. Blackburn.

(Photo gracieuseté SCABRIC)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de