Homard et vin du Québec

Serge Leduc, sommelier
Homard et vin du Québec

C’est le festival du homard du Québec dans les épiceries. Ils sont facilement reconnaissables avec le nouveau logo jaune des produits du Québec. On peut voir ledit logo sur le homard que j’ai dégusté la semaine dernière. La chair était juteuse et tendre, tout à fait délicieux! D’ailleurs, manger un homard du Québec est en ligne directe avec la demande de notre gouvernement de consommer local.

Et quoi de mieux que d’accompagner ce trésor de la mer d’une bonne bouteille de vin du Québec. J’ai dégusté le Versant blanc du vignoble Coteau Rougemont et le Catherine, du vignoble Les vents d’Ange.

Le vignoble Coteau Rougemont est situé à Rougemont et on y produit du vin, mais aussi du cidre et du poiré. Ce vignoble créé en 2008 a vite pris de l’ampleur. En effet, dès 2017, le vignoble a vendu sa millionième bouteille! On retrouve 26 produits à la SAQ, dont du vin, du cidre, des poirés et des mousseux. Le choix est vaste.

Sylvie d’Amours et André Lauzon

J’ai aussi découvert un vin du vignoble Les Vents d’Ange situé à St-Joseph-du-Lac. Créé en 1998, Sylvie d’Amours et André Lauzon en sont les propriétaires fondateurs. De plus, leurs filles Catherine et Alexandra sont activement impliquées dans cette entreprise familiale. Avec une superficie de 8 hectares de vignes, on y produit environs 50 000 bouteilles annuellement, soit un rouge, un blanc et un rosé. C’est donc dire que chacun des vins a beaucoup d’attention du vigneron. Ils sont aussi producteur maraichers de choux et de plus de 40 variétés de courges. Et vous pouvez aller cueillir vos courges en septembre et octobre. Et comme si ce n’était pas assez, ils ont trouvé du temps pour planter et cultiver de l’orge, le malter et la micro-brasserie élabore quatre bières. Je me promets une visite dès que la COVID-19 nous le permettra.

 

Je vous recommande donc un vin de chacun de ces vignobles qui ont très bien accompagné le homard du Québec.

 

Les Vents d’Ange cuvée Catherine (11833690)

 

Ce vin est le résultat de l’assemblage de quatre cépages soit : Kay Gray, Swenson white, Prairie star et Castel. Ces cépages hybrides supportent bien nos hivers froids ce qui représente un atout pour les vignerons Québécois. De couleur jaune pâle, il offre au nez des notes d’agrumes, de fleurs blanches et une pointe mentholée. En bouche, il est rafraichissant et la pointe de sucre (seulement 5.2 gr/l) lui donne une texture presque grasse et une belle longueur en bouche. Ne vous fiez donc pas à la pastille « fruité et doux ». Il a très bien accompagné le homard et sera des plus agréable avec une brochette de poulet ou de porc. À découvrir.

 

Prix 15.00$

 

Versant blanc Coteau Rougemont (11957051)

 

L’assemblage des cépages Frontenac gris et Frontenac blanc donne un vin d’une couleur jaune doré de bonne intensité. Plutôt aromatique, il présente des notes de pomme, poire et une pointe de minéralité. Ce vin sec présente une acidité fraiche et une texture grasse. Ici aussi, il a très bien accompagné le homard et sera des plus agréable avec un bagel au saumon fumé ou une viande blanche nappé d’une sauce légèrement c5rmeuse.

 

Prix 14.95$

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de