En deuil d’un homme fort et entraîneur émérite

En deuil d’un homme fort et entraîneur émérite

Gilles Faille, décédé à l’âge de 86 ans, était un entraîneur engagé au hockey mineur et au baseball amateur à Salaberry-de-Valleyfield.

Crédit photo : Archives

(Texte de Denis Bourbonnais) Gilles Faille, un homme avantageusement connu dans les milieux sportifs à Salaberry-de-Valleyfield, est décédé le 24 avril à l’âge de 86 ans à son domicile du secteur Melocheville à Beauharnois.

Le disparu s’est d’abord fait connaître sur la scène du culturisme au début des années ’60 et il a notamment remporté le titre de «Monsieur Canada Est» en 1964. Un habitué du «Studio Gilles» puis du gymnase de la Cité des Arts et des Sports, l’homme fort a gagné le concours «Monsieur Valleyfield» en 1965.

Or, c’est tout autant comme entraîneur au hockey mineur et au sein des Petites ligues de baseball que Gilles Faille a fait sa marque dans la communauté campivallensienne. Volubile et autoritaire, il commandait le respect de ses troupes pour inculquer une soif de victoire chez les jeunes.

Culturiste invétéré, Gilles Faille a remporté les titre de «Monsieur Canada Est» en 1964 et «Monsieur Valleyfield» en 1965. On peut le voir en compagnie de ses deux fils, Pierre et Michel. (Photo: gracieuseté)

«Il était sévère mais très aimé de ses joueurs», se rappelle Raymond Campeau, qui a été l’entraîneur adjoint de Gilles Faille au baseball pendant quelques années. «Un homme dur, avec sa grosse voix, mais il avait le cœur tendre», a agréé Michel Faille, un de ses fils, qui a joué sous ses ordres, notamment lors de la participation de l’équipe de Valleyfield au Tournoi de hockey international pee-wee de Québec en 1970.

Gilles Faille a eu sa part de succès derrière le banc d’un club de hockey et il a dirigé des joueurs qui ont fait carrière à un haut niveau, entre autres Sylvain Hurteau, Denis Poissant, Gaetan Sarault et Pierre Rougeau. Au baseball, Gilles Faille a fait équipe avec Paul Deschamps à la tête deux formations campivallensiennes qui ont gagné le titre provincial des Petites Ligues en route vers le championnat canadien.

Gilles Faille était l’un des entraîneurs de l’équipe locale qui a pris part au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec en 1970, au côté de Russel Haworth, Roma Poirier et Roma Bougie.

Jeune retraité de l’usine Goodyear en raison de l’état de ses genoux, Gilles Faille est tout de même demeuré un habitué du gymnase pendant de longues années. Le défunt laisse dans le deuil ses enfants Michel (Myriam), Pierre et Francine (Max), son petit-fils Mathis, la mère de ses enfants Doris Turcotte, son frère feu Gérald (Lise), ses soeurs feu Georgette, Muguette (Réal) et Ange-Marie (feu Gilbert), ses beaux-frères et ses belles-soeurs ainsi que parents et amis.

L’entraîneur émérite apparait en compagnie de ses joueurs de la formation pee-wee de Valleyfield, édition 1968-69.

La famille reçu les condoléances le dimanche 6 mai au Complexe funéraire J.A.Larin à Salaberry-de-Valleyfield, Québec. Des dons à la Fondation Cardio-vasculaire de Valleyfield et du Suroit inc., 222, rue Alphonse-Desjardins, Salaberry-de-Valleyfield, Québec, J6S 2N9 seraient appréciés.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar