Huguette Huot n’est plus : en deuil d’une grande dame

Par Michel Thibault
Huguette Huot n’est plus : en deuil d’une grande dame
Pierre Moreau a remis la médaille de l'Assemblée nationale à Huguette Huot en 2012. (Photo : Archives)

Femme d’affaires très engagée dans la région pendant de nombreuses années, Huguette Huot est décédée jeudi à l’hôpital Anna-Laberge à Châteauguay à l’âge de 80 ans, des suites d’une longue maladie.

Avant de prendre sa retraite, Mme Huot a notamment été propriétaire de la rôtisserie Saint-Hubert à Châteauguay et siégé bénévolement au sein de nombreux conseils d’administration d’organismes à but non lucratif, dont la Fondation Anna-Laberge, l’hôpital Anna-Laberge, la Rencontre châteauguoise et la Chambre de commerce du grand Châteauguay.

Médaillée de l’Assemblée nationale

Le député de Châteauguay et ministre Pierre Moreau l’avait récompensée de la médaille de l’Assemblée nationale en février 2012.

«Tous ces gestes étaient nés d’une idée : aider» – Pierre Moreau

«C’était en remerciement pour l’ensemble de son œuvre, autant son bénévolat que dans le domaine des affaires. Une chose que je n’avais pas prévue, c’était sa réaction. Les gens avec cette grandeur d’âme ont souvent la modestie décuplée. Elle ne savait pas que j’allais lui remettre la médaille. Ça a pris un moment avant qu’elle vienne me rejoindre. Quand elle est arrivée elle m’a dit qu’elle ne me parlerait plus jamais. Ça offusquait sa modestie. Ça montre le personnage», a-t-il confié en entrevue, vendredi.

Pierre Moreau et Huguette Huot. – Photo Gracieuseté Chambre de commerce du Grand Châteauguay – feu Jacques Turcot

Évidemment, M. Moreau et Mme Huot se sont reparlé par la suite. Souvent. «On a développé une relation très spéciale elle et moi. J’ai eu plusieurs longues conversations avec elle. Elle occupait une grande place dans mon cœur et mes pensées», a confié M. Moreau.

Il a souligné la pionnière que Mme Huot a été non seulement dans la région mais dans la province. «Dans les années 1970, les femmes impliquées en politique, il n’y en avait pas beaucoup. Dans les affaires non plus. Elle avait une vision, des idées. C’est le genre de personnes qui marque une génération et même plusieurs, a-t-il affirmé. Son départ laisse un grand vide. Je vais le souligner.»

Mentor

Attaché politique du député Moreau, Philippe Mercier fait part que Huguette Huot a été son mentor en politique. «Elle avait un esprit aiguisé et était une fine analyste politique. C’était une force de la nature, une grande dame, une fonceuse qui ne reculait devant rien», a-t-il affirmé.

Il s’en souvient comme celle qui lui a ouvert les yeux sur le visage de la pauvreté. «Quand on parle de la pauvreté, on a une image floue. Elle m’a incité à rendre service à la Rencontre châteauguoise, où j’ai servi des soupers. Elle me disait : tu vas voir c’est quoi la pauvreté», fait part M. Mercier avec émotions. «J’ai le cœur lourd. Je vais m’ennuyer d’elle le restant de mes jours», a-t-il avoué.

Brillante et à l’écoute

«C’était une grande dame de la communauté d’affaires. C’est une personne qui a tellement aidé. Elle a donné des chances à de jeunes entrepreneurs qui réussissent bien aujourd’hui», a exprimé Isabelle Poirier, directrice générale de la Chambre de commerce du grand Châteauguay. Dans une lettre envoyée au journal vendredi, le conseil d’administration et les employés de la Chambre lui rendent hommage.

Mme Huot, indique Mme Poirier, a contribué à augmenter l’engagement des femmes au sein du conseil d’administration de l’organisme. «C’était une personne brillante qui écoutait beaucoup. Elle nous demandait notre opinion. Je la consultais souvent. Elle avait le bon mot qui te donnait de l’énergie pour croire en toi, en ton projet. Elle a elle-même connu de beaux succès en affaires», a témoigné Mme Poirier.

Pour le bien-être des gens

Députée du comté fédéral de Châteauguay dans les années 2000 et agricultrice, Denise Poirier-Rivard fait aussi l’éloge de Mme Huot. «Malgré nos allégeances politiques, nous étions de grande amies, a témoigné celle qui a été élue sous la bannière du Bloc québécois alors que Mme Huot était libérale. Nous avons fait plein de choses ensemble pour le bien-être des gens. Huguette était une grande dame dans tous les sens du mot. J’ai eu l’occasion de siéger avec elle sur les conseils d’administration de la fondation Anna Laberge, du CHAL, la Rencontre Châteaugoise et j’en oublie sûrement. Lorsque j’étais députée, il nous arrivait de discuter de longs moments au téléphone. Une perte pour moi d’une grande amie!»

Denise Poirier Rivard et Huguette Huot – Photo gracieuseté Denise Poirier Rivard

Humble et énergique

Ancienne directrice générale du Soleil de Châteauguay comptant plusieurs années de bénévolat à son actif, Jeanne d’Arc Germain dépeint Huguette Huot comme une femme à la fois énergique et humble. «C’était une femme de conviction qui était convaincante. Elle était rassembleuse pour réaliser les projets qui lui tenaient à cœur», indique-t-elle. Selon Mme Germain, Huguette Huot aurait pu être élue si elle s’était présentée en politique mais elle préférait se dévouer pour un candidat ou une candidate en qui elle croyait. «Ce n’est pas la femme qui prenait la place en avant», souligne-t-elle.

Mme Germain rappelle aussi le sens des affaires de Mme Huot. «C’était une vraie femme d’affaires. Elle a relancé le Saint-Hubert qui ne fonctionnait pas», se remémore-t-elle, en terminant sur ces mots : «Repose en paix mon amie».

Huguette Huot laisse dans le deuil ses filles Diane et Manon, ses petits-enfants et de nombreux proches et amis.

 

 

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
GailAlain girouard Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Alain girouard
Guest
Alain girouard

Repos en paix ma tente.

Gail
Guest
Gail

My deepest sympathies to family and friends, she was a gracious and wonderful lady, she will be sadly missed.