Joan Gottman déçue d’avoir été devancée par une candidate fantôme

Par Denis Bourbonnais
Joan Gottman déçue d’avoir été devancée par une candidate fantôme
La candidate du NPD dans Salaberry-Suroît, Joan Gottman, et la députée sortante, Anne Quach ont tout de même gardé la sourire en prenant connaissance des résultats. (Photo : Journal Saint-François – Denis Bourbonnais)

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2019. La candidate du Nouveau Parti Démocratique dans le comté de Salaberry-Suroît, Joan Gottman est surtout déçue d’avoir été devancée par un fantôme du Parti conservateur lors des élections fédérales qui se sont tenues lundi soir.

«Je me doutais que le Bloc québécois et le Parti libéral seraient en avant dans notre circonscription  mais sûrement pas à finir 4e, surtout que la candidate conservatrice, Cynthia Larivière, a été complètement absente durant la campagne» a déclaré au «Journal Saint-François» la représente du NPD, qui affirme avoir été présente sur le terrain au cours des derniers mois.

Au moment de formuler ces commentaires, environ la moitié des boîtes de scrutin avaient été dépouillées dans Salaberry-Suroît et la résidente de Très Saint-Rédempteur avait concédé la 3eplace, ayant récolté 2270 voix comparativement à 3053 pour la conservatrice qui n’a jamais mis les pieds dans le comté.

«En quelques mots, c’est dégueulasse de gaspiller un vote de la sorte. C’est décevant pour la démocratie, pour les jeunes, pour notre futur. Ce n’est pas sain de faire n’importe quoi avec un vote, d’agir sans conscience. Nous, on a travaillé avec nos bénévoles et nous avons rencontré les gens dans le comté», a déploré Mme Gottman.

Interrogée à propos des résultats décevants du NPD au plan national, la candidate néo-démocrate a prêté des intentions racistes aux électeurs qui ont refusé de voter pour le chef du NPD, Jagmeet Singh. «Des gens nous ont dit qu’ils ne voteraient pas pour un Musulman qui a un turban sur la tête, ce qui n’est pas juste», devait-elle signifier.

«Notre chef est natif de Scarborough en Ontario et ils porte le turban parce qu’il a fait ce choix. Il n’a pas à être jugé pour des motifs supposément religieux», a martelé Mme Gottman.

Les militants du NPD dans le comté ont assuré leur candidate qu’elle pourra compter sur leur appui lors de la prochaine élection. (Photo: Denis Bourbonnais)

Au local du NPD, les supporteurs du parti étaient tout de même satisfaits de la campagne menée par leur candidate, qui a promis d’être au rendez-vous quand il y aura une prochaine. «Oui, je serai de retour. Peut-être qu’une autre élection viendra assez vite», a exprimé Mme Gottman, sous les encouragements des gens présents au local électoral de la rue Champlain.

Le députée sortante, Anne Quach n’a pas caché sa déception de voir seulement deux députés du NPD réélus au Québec. «Mes amis ont tous perdu», a lancé la Campivallensienne, qui a complété deux mandats à la Chambre des communes.

Mme Quach a assuré qu’elle permettra une transition facile dans les prochains jours, ce qu’elle n’a pas eue quand elle a délogé le Bloc québécois en 2011. «La vague orange, les bloquistes l’ont avalé de travers. Ils ont tout déchiqueté et ils ont tout fait pour nous compliquer la tâche en détruisant les dossiers, chose que je ferai pas», devait conclure Mme Quach.

La candidate néo-démocrate a attendu les résultats du vote en compagnie des mlitants du comté. (Photo: Denis Bourbonnais)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de