Kahnawake fera un référendum sur les résidants non-autochtones

Par Valérie Lessard
Kahnawake fera un référendum sur les résidants non-autochtones
(Photo : (Le Soleil de Châteauguay- Archives))

À la suite du débat que suscite la loi interdisant aux non-autochtones de résider sur le territoire de Kahnawake, le conseil de bande a annoncé qu’un référendum sur la question sera organisé afin de vérifier si la communauté mohawk approuve toujours ce principe.

«L’idée d’un référendum vient du désir de répondre à la question à savoir d’une façon définitive si la communauté appuie le principe que les conjoints non-autochtones ne sont pas éligibles à vivre sur le Territoire», a justifié le Grand Chef de Kahnawake Michael Delisle dans un communiqué.

Selon l’attaché de presse du conseil de bande, Joe Delaronde, aucune date précise n’est prévue pour le moment. Rappelons cependant que les élections du conseil de bande auront lieu le 20 juin. Impossible, donc, de savoir si le projet de référendum sera maintenu par le futur conseil de bande. L’actuel conseil de bande s’est dit d’accord avec cette loi, qualifiée de nécessaire pour la survie de la culture mohawk.

La loi «marry out, get out» qui exige que les couples mixtes (autochtone et non-autochtone) quittent la réserve crée des tensions depuis plusieurs mois à Kahnawake. Bien qu’entré en vigueur en 1981, le règlement n’a jamais été réellement appliqué.

Le référendum a été annoncé dans la foulée d’un plan d’action dans ce dossier. Le conseil de bande veut trouver des solutions «pacifiques» à cet enjeu.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de