La CAQ ramène un programme de formation des infirmières

Par Yanick Michaud
La CAQ ramène un programme de formation des infirmières
La députée Claire IsaBelle, le directeur Derek Stacy et le président des commissaires David Daoust sont entourés par quelques-unes des finissantes de la cohorte actuelle qui pourraient se trouver un travail rapidement dans la région (Photo : Yanick Michaud)

Un programme d’enseignement au Centre de formation professionnel Châteauguay Valley, coupé par les libéraux en 2018, est ramené grâce au travail acharné de la députée Claire IsaBelle.

Le programme d’études health, assistance and nursing, mis en place dans le but de répondre à un besoin de main-d’œuvre en matière d’infirmières auxiliaires bilingues, ainsi qu’en milieu autochtone dans la région de la Montérégie va revivre. « Il est ramené pour au moins une période de trois ans. Et ceci, grâce à un consensus régional. Du monde scolaire, municipal et de la santé. Il y a eu un beau travail de collaboration. Il n’y a pas assez de travailleurs de la santé dans la Montérégie Ouest. Et on coupe ce programme. C’est un non-sens. Plus de 70 % des étudiants obtiennent leur diplôme. Et de ce nombre, la moitié travaille dans la région à l’issue de leurs études. Ça devenait clair qu’il fallait renouveler ce programme. C’était évident que nous devions le faire », explique la députée de Huntingdon. C’est la commission scolaire New Frontiers qui est responsable de le ramener.

Une grande nécessité

Pour le maire d’Ormstown, Jacques Lapierre, la nouvelle est accueillie avec enthousiasme. « C’est un formidable travail d’équipe. Merci d’avoir résolu ce problème. Dans les petites communautés, nous devons nous serrer les coudes afin de répondre aux besoins », plaide-t-il.

Idem pour le président du conseil des commissaires, David Daoust. « Nous avons plusieurs commentaires positifs concernant nos établissements. Mais l’annonce est énormément appréciée. À la suite de plusieurs mois d’incertitude, nous sommes soulagés. Nos étudiants sont souvent placés avant la fin de leurs études », dit-il.

Patrick Murphy-Lavallée du CISSSMO était heureux de prendre part à l’annonce. « La pénurie de main-d’œuvre dans le milieu de la santé est bien connue. Et c’est d’autant plus vrai dans les milieux ruraux. Ceux-ci conjuguent également avec un exode vers les grands centres. Nous nous réjouissons donc de cette confirmation. Du retour de ce programme de formation professionnelle qui permettra aux étudiantes d’être formées comme infirmières auxiliaires dans la belle région du Haut-Saint-Laurent. Les diplômées pourront ainsi poursuivre leur carrière dans des installations du CISSS de la Montérégie-Ouest. Nous avons plusieurs possibilités d’emplois pour une clientèle variée », explique-t-il.

Des besoins pressants

Ainsi, selon les dernières prévisions, dans la Vallée du Haut-Saint-Laurent, on aura besoin incessamment de 30 infirmières pour combler les besoins. Si on inclut Valleyfield, les chiffres grimpent à 160 places à prendre.

« Nous avons hâte de commencer les nouvelles inscriptions, car nous savons que c’est un besoin », lance Derek Stacy, directeur du Centre de formation professionnelle Châteauguay Valley.

Sa collègue, la directrice de la formation continue Chantal Martin prévoit une annonce rapide. « Nous allons voir avec l’équipe-école et les professeurs. Ça pourrait commencer rapidement en fonction des demandes et des cohortes de finissants dans les écoles de la région. Peut-être dès cet hiver, sinon l’automne prochain possiblement », prétend-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de