La cause exacte de l’incendie ne pourra être connue

Par Michel Thibault
La cause exacte de l’incendie ne pourra être connue
Les pompiers devant la maison où ils ont dû intervenir le soir de Noël.

La cause précise de l’incendie qui a coûté la vie à une femme de 55 ans le soir de Noël à Châteauguay ne pourra être connue.

:«On ne pourra déterminer la cause avec exactitude. Tout ce qu’on peut affirmer c’est que le feu n’est pas d’origine électrique. Il y a toutes sortes d’autres possibilités», a indiqué à TC Media, le 28 décembre, l’agente Nathalie Langevin, de la police de Châteauguay. Les enquêteurs du service ont effectué l’investigation avec les experts des pompiers à la suite de la tragédie comme le veut la procédure. Selon la porte-parole, «le foyer d’incendie serait situé dans une chambre à coucher».

Trouvée inconsciente

C’est un voisin arrière qui a signalé la présence de flammes au 239, boulevard Rousseau, vers 20h, le 25 décembre. À l’arrivée des pompiers, le feu faisait rage au rez-de-chaussée de l’immeuble abritant trois logements. «Immédiatement nous nous sommes mis en mode sauvetage évacuation», a indiqué le chef aux opérations Luc Guérin, du service de protection incendie de Châteauguay, en entrevue alors que l’intervention s’achevait vers 22h15.

Les pompiers sont entrés dans la maison enfumée et ils ont trouvé la dame inconsciente. «Ils l’ont sortie immédiatement. On a tenté des manoeuvres avec les ambulanciers pour la réanimer et, malheureusement, on n’a pas réussi», a fait part M. Guérin. Le décès a été constaté à l’hôpital Anna-Laberge.

La victime était seule dans l’immeuble. Les autres occupants étaient absents au moment de l’incendie.

Les dommages causés aux trois logements par le feu, l’eau ou la fumée sont estimés à plus de 100 000 $.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de