La gestion de l’écocentre de Châteauguay transférée à une compagnie à numéro

Par Patricia Blackburn
La gestion de l’écocentre de Châteauguay transférée à une compagnie à numéro
(Photo : (Patricia Blackburn))

La compagnie Mélimax a transféré le contrat qu’elle détenait avec la Ville de Châteauguay à une compagnie à numéro, laquelle continuera d’offrir le service d’écocentre pour la municipalité.

Le conseil de Châteauguay a autorisé ce transfert de contrat, mais seulement jusqu’au 31 octobre.  Entre-temps, la Ville travaille avec un organisme à but non lucratif, Nature-Action, pour analyser la situation et trouver la meilleure option possible pour la gestion future de son écocentre.

La compagnie Mélimax, qui a été inscrite en janvier au Registre des entreprises non admissibles aux contrats publics (RENA), n’a plus le droit de poursuivre les contrats qu’elle détenait avec les municipalités, entre autres. D’où cette stratégie de transfert de contrats à la compagnie 93860120 Québec inc., aussi connue sous les noms Conteneurs Rouville, le Géant du conteneur et Récupération Rouville. La principale actionnaire est Bianca Freeman. Les informations disponibles au Registraire des entreprises du Québec indiquent que Mme Freeman réside à Mercier, à la même adresse que Mario Landry, lequel est propriétaire de Mélimax.

Concernant Châteauguay, le service d’écocentre continuera à être offert au même endroit, aux anciennes installations de Mélimax, selon les mêmes termes du contrat, et ce, jusqu’à la fin octobre.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Nicole Guilbertjduc Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
jduc
Guest
jduc

C’est inconcevable. Comment est-ce possible que nos dirigeants s’embarquent dans une telle magouille? Toutes les autres villes impliquées avec Mélimax ont compris et résilié leur contrat avec cette compagnie… sauf nous à Châteauguay. J’espère que le gouvernement va réagir. Nos dirigeants font pitié, ils coupent des arbres pour une piscine. Change le zonage des boisés et accordent le droit à des entrepreneurs de construire. Une fois le nouveau zonage voté, accorde des dérogations mineures pour satisfaire encore plus l’appétit des amis de notre maire. Réveillez-vous messieurs.

Nicole Guilbert
Guest
Nicole Guilbert

bah, pas mieux avant. Coupé des arbres pour construire des blocs au lieu de garder un grand parc. Terrain vendu à un ami qui a rempli avec je ne sais quoi qu’il avait dans sa cour….