La ministre à Beauharnois pour attirer les jeunes dans le monde agricole

Par Simon Deschamps
La ministre à Beauharnois pour attirer les jeunes dans le monde agricole
Frank Mooijekin, président de la Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands, Marie-Claude Bibeau, ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, et Marc Brichau, directeur du Centre des Moissons (Photo : Simon Deschamps)

La ministre fédérale de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Marie-Claude Bibeau a annoncé, le 3 juin, au Centre de formation professionnelle des Moissons de Beauharnois, un investissement de 3,75 M$ pour un nouveau programme d’emploi jeunesse dans le milieu agricole et agroalimentaire.

Ce dernier vise à « créer des possibilités pour les jeunes Canadiens âgés de 15 à 30 ans à explorer des possibilités d’emploi dans le secteur agricole et agroalimentaire, et à aider les jeunes à mieux se préparer pour le marché du travail », indique le ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire dans son communiqué.

Le Programme d’emploi et de compétences des jeunes d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) veut aider les gens qui ont de la difficulté à entrer sur le marché du travail ou à y rester. Par cette initiative, près de 200 emplois dans le secteur agricole pourraient être créés.

Des subventions allant jusqu’à 14 000$ pour une année peuvent être offertes aux employeurs et aux organismes à but non lucratif pour couvrir les frais liés à l’embauche des jeunes.

« L’industrie agricole est forte et en croissance, elle crée un emploi sur huit, ce qui fait d’elle le premier employeur du pays. Le programme permettra à un plus grand nombre de jeunes Canadiens d’explorer le potentiel illimité de cette industrie, tout en aidant les producteurs et les transformateurs agricoles à combler leurs besoins en main-d’œuvre », a souligné Mme Bibeau.

Les employeurs peuvent faire une demande via le site web du Programme d’emploi et de compétences pour les jeunes d’AAC. Les projets doivent être terminés d’ici le 31 mars 2020, a fait savoir le ministère.

L’annonce a eu lieu au Centre des Moissons de Beauharnois puisqu’il s’agit d’ « un lieu de formation important pour la vitalité de l’agriculture au Québec », comme l’a vanté la ministre Bibeau.

La Montérégie est considérée comme le « jardin du Québec » alors que plus de 7000 entreprises agricoles y font affaires, indiquent des données du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de