La MRC de Roussillon enchantée des développements concernant le REM

La MRC de Roussillon enchantée des développements concernant le REM
(Photo : REM)

La MRC de Roussillon se réjouit de l’avancement du dossier du prolongement du REM de Boucherville à Châteauguay.

« Quelle heureuse nouvelle! » a réagi Christian Ouellette, préfet de la MRC et maire de Delson, concernant  l’intérêt du gouvernement du Québec et de la Caisse de dépôt et placement à l’égard du projet annoncé ce jeudi.

« Bien qu’il ne s’agisse pas encore d’une annonce officielle, nous sommes ravis de l’intérêt de la Caisse de dépôt et placement pour ce projet. Le prolongement du REM jusqu’à Châteauguay permettrait de desservir les municipalités de la MRC de Roussillon en plus de renforcer le maillage du réseau métropolitain. Il vient également s’ajouter dans la suite logique du projet de redéveloppement de la route 132 à Delson, Sainte-Catherine et Saint-Constant », explique le préfet dans un communiqué.

Comme rapporté par La Presse, le premier ministre du Québec, François Legault, espère pouvoir faire l’annonce du prolongement bientôt. « Une mention douce aux oreilles du conseil des maires de Roussillon », exprime l’organisme puisqu’elle « répond à une recommandation formulée par la MRC dans le cadre des consultations publiques sur la planification stratégique de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) en décembre 2020 ».

« Non seulement un tel mode de transport structurant et durable permet de diminuer la dépendance à l’automobile de milliers de nos citoyens, mais il constitue également un levier de développement majeur pour la MRC et une pierre angulaire du développement économique de la région », fait part Donat Serres, représentant de la Couronne-Sud au sein du conseil d’administration d’exo et maire de La Prairie.

« Nous accueillons cette nouvelle avec plaisir. Le prolongement du REM dans le secteur ouest de la MRC favorisera enfin la mobilité des personnes entre l’est et l’ouest de la région par un moyen autre que l’automobile en plus d’offrir une solution de transport durable » renchérit Lise Michaud, membre du comité de mobilité de la MRC et mairesse de Mercier.

La MRC de Roussillon rappelle avoir fait « neuf recommandations visant le déploiement d’un réseau structurant de transport en commun favorisant le développement urbain viable orienté sur la mobilité durable de son territoire ». Son mémoire est disponible au roussillon.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires