La MRC reproche aux syndicats des pompiers de «semer le doute en matière de sécurité incendie»

La MRC reproche aux syndicats des pompiers de «semer le doute en matière de sécurité incendie»

Des pompiers manifestaient le 14 mai,

Crédit photo : Denis Germain

La MRC de Roussillon reproche aux syndicats des pompiers «de semer le doute en matière de sécurité incendie».

La MRC répond ainsi aux actions prises par les pompiers, qui ont notamment manifesté à La Prairie le mardi 14 mai dans le cadre du renouvellement du schéma de couverture de risques.

«En aucun cas, la sécurité du public n’est mise en péril en matière de sécurité incendie dans les 11 municipalités de la région», indique l’organisation par voie de communiqué.

Le préfet de la MRC et maire de Saint-Constant Jean-Claude Boyer affirme que «les Villes évoluent dans un cadre bien précis, avec des règles claires, où l’improvisation n’a aucunement sa place. Il est désolant de constater que les seules préoccupations des syndicats dans ce dossier semblent être de défendre uniquement les intérêts financiers de leurs membres».

Une quarantaine de pompiers de la MRC de Roussillon ont manifesté, pour dénoncer le fait que des Villes considèrent diminuer le nombre de pompiers appelés à intervenir dans des bâtiments à risques élevés, comme les écoles et les hôpitaux. La MRC est présentement à réviser le schéma de couverture de risques en sécurité incendie. La nouvelle mouture sera soumise à des consultations publiques à l’automne.

«En attendant, en aucun temps, les villes ne cautionneront des manœuvres syndicales qui ont pour effet de manquer de respect envers les payeurs de taxes. Ce qui est important pour les villes, c’est d’assurer un juste équilibre entre la sécurité physique et financière des citoyens. Au final, les coûts sont assumés par nos concitoyens», soutient M. Boyer.

Commenter cet article

avatar