La pivoine Colonel Michel de Salaberry dévoilée

Par Yanick Michaud
La pivoine Colonel Michel de Salaberry dévoilée
Il aura fallu 11 ans de travail avant d’en arriver à cette conception unique et de pouvoir enfin admirer la beauté de cette pivoine hybride. (Photo : Courtoisie)

Il n’y a pas de doute, Martinus Mooijekind de la pivoinerie du même nom, aime créer de la beauté.

Après avoir dévoilé le travail de plus d’une décennie plus tôt cet été en honneur à Pauline Marois, il récidive avec une magnifique pivoine hybride baptisée Colonel Michel de Salaberry. « Au début je voulais l’appeler la pivoine Salaberry-de-Valleyfield. Mais il faut faire enregistrer le nom et il appartient déjà à la Ville. Alors j’ai réfléchi et puisque je suis à Saint-Stanislas-de-Kostka et que la Bataille de la Châteauguay s’est tenue dans mon territoire, j’y ai vu quelque chose », indique l’homme d’origine hollandaise, amoureux des fleurs.

Il s’est associé à la Société historique de la Vallée de la Châteauguay et a mis en place les éléments pour créer sa pivoine tricolore.

Onze ans de labeur

« Ça fait 11 ans que je travaille sur cette pivoine. Ce sont des semis que j’avais partis il y a bien longtemps. Mais comme je dis, c’est beaucoup de temps investi, mais ce n’est pas de l’ouvrage quand tu aimes ça », rigole le vénérable horticulteur.

Sa Colonel Michel de Salaberry est une conception unique qui offre trois couleurs. « Les pétales sont roses, avec des extrémités bourgogne, alors que les étamines sont blanches et les pistils rouge vif. Comme plusieurs de ces créations uniques, la pivoine ne sera vraisemblablement jamais vendue. Il n’existe que peu d’exemplaires. Mais si elle devait l’être un jour, dans plusieurs années, les profits seraient versés au MUSO.

Entre-temps, la plantation de cette pivoine créée en mémoire du Colonel Michel de Salaberry se tiendra à la place Neptune, située face à l’usine de filtration, le printemps prochain. « C’est mon endroit. Une de mes places favorites. J’y avais introduit 60 plans entre 2005 et 2007. C’est un magnifique endroit et je veux continuer à le développer », indique celui qui travaille maintenant sur deux autres pivoines. L’une consacrée à la prévention du suicide en collaboration avec Stéphane Gendron, l’ancien maire de Huntingdon et communicateur, ainsi qu’une pivoine le Monarque, pour rappeler le papillon. Elle sera plantée… à la place Neptune.

pivoine Colonel Michel de Salaberry Martinus Mooijekind
Martinus Mooijekind de Pivoinerie Martinus, le maire de la Ville Miguel Lemieux, la directrice générale du MUSO Marie-France Lyrette et les représentants de Parcs Canada, Karine Laflèche et Philippe Gougeon ont dévoilé la pivoine Colonel Michel de Salaberry à la place Neptune. (Courtoisie)
Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires