La vaccination dans la population générale débutera la semaine prochaine

Par Audrey Leduc-Brodeur
La vaccination dans la population générale débutera la semaine prochaine
(Photo : Archives)

Les personnes de 85 ans et plus pourront prendre rendez-vous dès jeudi pour obtenir leur première dose du vaccin contre la COVID-19, a annoncé le premier ministre François Legault en point de presse le mardi 23 février. Les vaccins seront administrés en clinique à compter de la semaine prochaine. 

À lire aussi: COVID-19 : une deuxième clinique de vaccination pour le CISSSMO

Concrètement, tous les citoyens nés en 1936 ou avant seront d’abord reçus. Pour ce faire, la première tranche d’âge ciblée devra réserver une plage horaire sur le site Web du gouvernement. Les personnes qui sont incapables d’utiliser Internet pourront appeler au 1 877 644-4545. La carte d’assurance maladie est nécessaire pour la prise de rendez-vous et sur place. Le personnel donnera une date pour la seconde dose par la suite, idéalement dans les 90 jours suivants la première.

Le ministre de la Santé évalue à 200 000 le nombre de personnes de 85 ans et plus à vacciner ne résidant pas dans un CHSLD ou une résidence pour aînés.

«Nous recevons quelque 100 000 doses par semaine. Si tout va bien pendant les deux premières semaines, nous pourrons ensuite recevoir des personnes d’autres tranches d’âge», a expliqué Christian Dubé qui assure qu’il fera savoir chaque semaine où en est la vaccination dans la population générale.

Pour les citoyens qui ne pourront pas se déplacer en clinique, le gouvernement fera appel aux organismes communautaires qui verront à ce qu’ils puissent s’y rendre. Dans sa forme actuelle, le vaccin ne peut être administré à domicile, a précisé M. Dubé.

«Après un an de pandémie, nous pouvons enfin passer à la vaccination dans la population générale» – François Legault

D’ici mai, 1 000 vaccinateurs devront être formés pour assurer un bon roulement des opérations en clinique, a fait savoir le ministre de la Santé. Les personnes répondant aux critères peuvent s’inscrire sur la plateforme du gouvernement Je contribue.

Semaine de relâche 

À ce jour, tous les résidents en CHSLD, la moitié de ceux en RPA, ainsi que plus de 200 000 employés du réseau de la santé ont reçu une première dose. Celle-ci a besoin d’au moins trois semaines après avoir été injectée pour faire son plein effet, a précisé M. Legault.

«Il faudra être prudent dans les prochaines semaines, a-t-il rappelé en mettant en garde la population contre les nouveaux variants. Ces derniers sont plus contagieux, plus faciles à attraper.»

La premier ministre a martelé que la semaine de relâche représente «un gros test», afin d’éviter que la situation des Fêtes, alors que le nombre de cas avait explosé, se reproduise.

«Ce n’est pas le temps de faire des rassemblements privés dans les maisons, les chalets ou les hôtels. Ce n’est pas une bonne idée non plus de faire garder ses enfants par leurs grands-parents», a-t-il répété.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
COVID-19 : une deuxième clinique de vaccination pour le CISSSMO - Le Soleil de Châteauguay
1 jour

[…] À lire aussi : La vaccination dans la population générale débutera la semaine prochaine […]