L’aéroglisseur libère la rivière Châteauguay

L’aéroglisseur libère la rivière Châteauguay

L'aéroglisseur de la Garde côtière canadienne sur la rivière Châteauguay

Crédit photo : Photo: (Le Soleil de Châteauguay-Andrew Clark)

L’aéroglisseur de la Garde côtière canadienne est passé sur la rivière Châteauguay dans la ville du même nom pour casser la glace mercredi en début d’après-midi.

Sa visite avait lieu un an jour pour jour après son opération déglaçage de l’an dernier. L’organisme Hydro-météo avait émis ce matin un avertissement de débâcle pour la rivière à la hauteur de Châteauguay et Mercier.

Le redoux des températures et les quantités de pluie tombées dans les dernières heures ont contribué à augmenter le niveau et le débit de la rivière. L’intervention de l’aéroglisseur permet d’ôter le bouchon de glace à l’embouchure du lac Saint-Louis qui aurait pour effet de faire monter l’eau en amont s’il restait en place en période de dégel. Le travail de l’aéroglisseur est limité de l’embouchure du lac jusqu’au pont des Adirondacks, à Châteauguay, car l’équipement ne peut passer en raison de la hauteur du pont.

L’excavatrice amphibie, connue sous le nom de grenouille, peut compléter le travail de déglaçage aux endroits où la garde côtière n’a pas accès.

Ne pas s’aventurer sur le lac Saint-Louis

Comme le passage de l’aéroglisseur sur le lac Saint-Louis occasionne d’importants mouvements de glace, la Ville de Beauharnois a averti ses citoyens de ne pas s’aventurer sur le plan d’eau et recommandaient aux propriétaires de cabane à pêche «de les récupérer avant le passage du navire, et ce, afin de prévenir la dérive de leur bâtiment».

Commenter cet article

avatar