Le 150e du 4e Bataillon du Royal 22e Régiment fêté à Beauharnois

Par Valérie Gagnon
Le 150e du 4e Bataillon du Royal 22e Régiment fêté à Beauharnois
Jocelyne Rajotte, conseillère municipale du district 1, Jean-Maurine Marleau, directeur du Service des incendies de Beauharnois, Major Patrick Petitclerc du 4e Bataillon du Royal 22e Régiment, unité de réserve des Forces armées canadiennes, Stéphane Fleury, directeur du Service de police de Châteauguay, Alain Savard, conseiller municipal du district 5 et Roxanne Poissant, conseillère municipal du district 2. (Photo : Valérie Gagnon)

Des festivités se tiendront à Beauharnois dans le cadre du 150e anniversaire du 4e Bataillon du Royal 22e Régiment, le week-end du 7 et 8 septembre.

Les Forces armées canadiennes demanderont un droit de cité à la Ville afin d’illustrer la tradition centenaire par laquelle une ville autorise une unité militaire à défiler dans ses rues avec des tambours battants, drapeaux flottants et baïonnettes au canon. Lorsque ce droit est accordé, l’unité peut l’exercer à tout moment.

« Autrefois, on donnait le droit de cité aux citoyens pour les autoriser à participer à la vie de la cité. Cet événement est un outil de promotion des valeurs citoyennes et nous permet de nous rappeler qu’on ne naît pas citoyen, on le devient par la connaissance de son milieu et par son implication dans sa communauté », commente le maire de Beauharnois, Bruno Tremblay.

Samedi, de 12 h à 17 h, une exposition d’équipement militaire se tiendra à l’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois. À 16 h, un spectacle aérien des SkyHawks, l’équipe de parachutistes de l’armée canadienne, pourra être vu au même site. Dimanche, devant l’hôtel de ville, à 14 h, la parade régimentaire des soldats tambours battants, drapeaux flottants et baïonnettes au canon sera au programme. La présence de bouc Natisse, la mascotte du Royal 22e Régiment offerte par la reine Elizabeth II pourra être remarquée à cette occasion.

Le Royal 22e Régiment c’est quoi?

Le Royal 22e Régiment est la première unité francophone de l’armée canadienne, créé dans la foulée du déclenchement de la Première Guerre mondiale. Le 4e bataillon actuel du 22e régiment d’infanterie est l’héritier de la Milice canadienne, de l’ancien régime français et les armées ont été recrutées dans les régions de Beauharnois, Sainte-Martine et Châteauguay. Ainsi, le 4e Bataillon du Royal 22e Régiment a vu le jour à Beauharnois, le 4 juin 1869.

(Source: Ville de Beauharnois)

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
trackback

[…] Le 150e du 4e Bataillon du Royal 22e Régiment fêté à Beauharnois […]