Le CISSSMO et deux syndicats s’entendent sur les enjeux locaux

Par Michel Thibault
Le CISSSMO et deux syndicats s’entendent sur les enjeux locaux
Signature de l’entente entre le CISSSMO et l’APTS. De gauche à droite, Nelson Boulianne, Jean-Philippe Ferland, Yves Masse, Hélène Lamalice,Guy Forcier, Cathy Seminaro, Patrice St-Onge, Carolle Dubé, Marie-Eve Denicourt, Vanessa David et Nicolas Jomphe. (Photo : Gracieuseté)

Le Centre intégré de Santé et de Services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSMO) et deux syndicats se sont entendus sur des dispositions locales de leurs conventions collectives.

L’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) et le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP-3247) ont paraphé l’accord avec le CISSSMO le 28 octobre.

« Cette signature est le fruit d’une démarche rigoureuse qui a débuté en 2017 et qui  respecte la nouvelle conjoncture du CISSS de la Montérégie-Ouest depuis sa création », fait part dans un communiqué Yves Masse, président-directeur général du CISSSMO. « Notre objectif commun demeure d’offrir aux usagers l’accessibilité à nos soins et services tout en offrant aux employés des conditions de travail gagnantes. »

«On vit l’aboutissement d’un long processus et d’un travail acharné. Nous sommes confiants que les membres y verront une amélioration globale de leurs conditions de travail et de pratique. On espère que cela contribuera également à l’attraction et la rétention de la main-d’oeuvre au CISSSMO. Les prochaines semaines serviront à la mise en œuvre de ce méga chantier et à négocier ou reconduire des ententes propres à certains services particuliers» , a commenté Patrice St-Onge, président de l’exécutif local APTS.

« Notre défi était grand après les fusions engendrées par la réforme de l’ex-ministre Barrette.  Nous avions 18 différentes dispositions locales.  Nous avions comme objectif d’obtenir une disposition locale pour la catégorie 2 et 3 afin de protéger les droits des 4000 travailleuses et travailleurs membres de la section locale SCFP 3247. Nous pouvons dire; mission accomplie », a affirmé de son côté Simon Beaulieu, président du SCFP 3247.

Les dispositions entrent en vigueur le dimanche 10 novembre.

Signature avec le SCFP, de gauche à droite, Luc Coursol, Chantal Lefort, Eric Rémillard, Jean-Phillipe Ferland, Nelson Boulianne, Marie-Pierre Blanchet,Yves Masse, Geneviève Beaupré, Nicolas Léger Bourgoin, Simon Beaulieu, Joey-Pierre Savoie Ouimet, Nicole Fournier, Daniel Bernier, Mélanie Hébert, Nicole Boyer, Ian Robert, Pierre Langlois, Louise Beaudin. (Photo gracieuseté)
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de