Le gouvernement resserre les mesures dans les commerces

Par Vicky Girard
Le gouvernement resserre les mesures dans les commerces
Geneviève Guilbault. (Photo : Capture d'écran - Facebook)

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a annoncé le resserrement des mesures dans les centres commerciaux et magasins à grande surface lors d’un point de presse, le mercredi 2 décembre. De nouvelles consignes seront donc en vigueur à compter du vendredi 4 décembre.

Une limite du nombre de clients devra être respectée, selon une formule prenant en compte la superficie du magasin en mètres carrés divisée par 20. Les commerces auront également l’obligation d’afficher cette limite clairement. Ces mesures étaient jusqu’à maintenant recommandées. Des amendes seront dorénavant données si elles ne sont pas respectées. Cela inclut les aires communes dans les centres commerciaux.

Mme Guilbault a aussi insisté sur le respect des mesures déjà en place, soit la distanciation à l’intérieur des magasins et dans les files d’attente à l’aide d’affichage et de signalisation, ainsi que le port du masque.

«Il y a plusieurs magasins qui le font déjà. Et ça, je veux prendre le temps de le dire, parce qu’il y a des magasins où les règles sont déjà bien respectées. […] On veut uniformiser ces bonnes pratiques-là à la grandeur du Québec», a-t-elle expliqué.

Ces mesures visent à éviter que les nombreux clients qui font leurs emplettes des Fêtes deviennent un facteur aggravant de la situation épidémiologique, puisque celle-ci reste inquiétante, a insisté la ministre de la Sécurité publique. Elle ajoute que le gouvernement souhaite que les commerces demeurent ouverts.

«On constate que l’achalandage et le magasinage du temps des Fêtes sont bel et bien commencés. Puis, c’est tout à fait normal et c’était tout à fait prévisible, vous me direz. C’est correct aussi de le faire. On veut magasiner pour nos proches. La fièvre de Noël s’est emparée de nous», a-t-elle déclaré.

Des agents de la CNESST en collaboration avec la Santé publique seront davantage sur le terrain et les policiers intensifieront leur présence à des moments précis, notamment au Boxing Day.

Exemple de calcul de la limite de clients 

Commerce de vente au détail ayant une superficie de plancher de 9 000 m2  (très grande surface) :

9 000 m2/20 m2 = 450

Ce commerce peut donc accueillir un maximum de 450 clients à la fois.

Épicerie ayant une superficie de plancher de 1 500 m2 :

1 500 m2/20 m2 = 75

Cette épicerie peut donc accueillir un maximum de 75 clients à la fois.

Boutique de quartier ou située dans un centre commercial ayant une superficie de plancher de 100 m2 :

100 m2/20 m2 = 5

Ce commerce peut donc accueillir un maximum de 5 clients à la fois.

En période des Fêtes, la superficie de plancher d’un commerce accessible aux clients est généralement occupée à 50 % par l’inventaire ou le mobilier. Il faut donc considérer uniquement la moitié de la superficie accessible aux clients.

Ensuite, il faut appliquer le paramètre de base émanant du Code du bâtiment1 de 4,6 m2 auquel on ajoute la norme minimale de distanciation sociale2 de 4 m2. Le nombre obtenu est ensuite arrondi à la dizaine supérieure, soit 10 m2.

(Source: Cabinet de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique)

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Les élèves de l'école LPP bannis du magasin Walmart - Le Soleil de Châteauguay
1 mois

[…] À lire aussi : Le gouvernement resserre les mesures dans les commerces […]