Le temps d’attente à l’Hôpital Anna-Laberge devient un enjeu de la campagne

Le temps d’attente à l’Hôpital Anna-Laberge devient un enjeu de la campagne

L'hôpital Anna-Laberge à Châteauguay

(English follows) La candidate de la CAQ dans la circonscription de Châteauguay, MarieChantal Chassé, reproche au député libéral sortant, Pierre Moreau, de ne pas avoir « agi dans le dossier » afin d’améliorer le temps d’attente à l’urgence de l’Hôpital Anna-Laberge. M. Moreau rejette ces critiques.

Selon les données citées par la CAQ, les dernières accessibles datant de 2015-2016,  le temps d’attente avant de voir un médecin à l’urgence de l’Hôpital Anna-Laberge était de 4h12 alors que la moyenne provinciale est de 2h18.

Ce chronomètre est le pire de la province, partagé avec l’établissement de Gatineau et de Saint-Jean-sur-Richelieu.

MarieChantal Chassé

Mme Chassé «ne tolère pas un bilan aussi déplorable» en rapportant également les données du ministère de la Santé publiées en avril 2018.

Selon ces dernières, la durée moyenne de séjours ambulatoires de l’hôpital châteauguois est de 7h tandis que la moyenne provinciale est de 4h18.

Cette donnée représente le moment où le patient a été vu par une infirmière au triage et sa sortie de l’hôpital après avoir vu le médecin, sans avoir été placé sur une civière.

Ceux sur civière ont un séjour moyen de 19h29 à Châteauguay comparativement à une  moyenne de 16h ailleurs en province.

« Il faut augmenter l’offre en santé dans la région. On a deux groupes de médecine familiale qui sont toujours pleins. Résultats, les gens vont aux urgences », a expliqué la candidate caquiste, rappelant que 51 000 patients dans le comté n’ont toujours pas accès à un médecin de famille.

Mme Chassé s’engage à travailler avec ses collègues de la CAQ afin de « tout mettre en place pour améliorer la situation aux urgences d’Anna-Laberge » et « trouver une solution durable ».

Si un gouvernement caquiste est élu, ce dernier s’est engagé à améliorer les services de la première ligne, notamment avec l’ajout de 2000 nouvelles infirmières dans le réseau de la santé d’ici 2024-2025.  Le parti a également promis d’offrir un médecin de famille à tous les Québécois.

Moreau défend son bilan en matière de santé         

Pierre Moreau réfute les critiques de son adversaire caquiste et il a fait état de son bilan.

Il défend les actions qu’il a posées en matière de santé dans la circonscription. Selon lui elles ont eu un impact pour désengorger l’urgence de l’établissement châteauguois.

Au cours de son mandat, la clinique Les Jardins de Châteauguay est devenue un GMF. Un autre GMF s’est implanté au centre de santé Desjardins. Ce dernier favorise le recrutement de nouveaux médecins.

Plusieurs nouveaux médecins omnipraticiens se sont installés à Châteauguay, rappelle-t-il.

Depuis 2016, dit-il,  92 nouveaux médecins se sont installés sur le territoire desservi par le CISSMO, qui s’étend de la Rive-Sud jusqu’à l’ouest de l’île de Montréal.

Le territoire compte trois hôpitaux, soit Anna-Laberge, du Suroît, à Salaberry-de-Valleyfield, ainsi que Memorial Barrie, à Ormstown.

Pierre Moreau.

De plus, M. Moreau a indiqué qu’un nouveau médecin s’est installé à la Coop Santé de Saint-Isidore ce qui a permis de doubler le nombre de consultations.

Par ailleurs, un service de télémédecine pour les patients souffrant de maladie pulmonaire chronique a été instauré. Cette mesure a permis de réduire du tiers les visites à l’urgence.

« Mme Chassé ne pouvait pas choisir un aussi mauvais sujet que ça pour susciter une réaction parce que notre gouvernement a été élu sur un engagement ferme d’augmenter les investissements en santé, ce que nous avons fait à l’ensemble du Québec et de façon extrêmement massive dans le comté de Châteauguay et à l’Hôpital Anna-Laberge », a commenté M. Moreau, qui tentera d’obtenir un quatrième mandat comme député libéral de la circonscription châteauguoise.

« Je pense que Mme Chassé devrait être mieux conseillée lorsqu’elle traite des dossiers du comté », a-t-il ajouté.

Si les Libéraux forment le prochain gouvernement, M. Moreau a indiqué qu’une superclinique devrait s’implanter à Châteauguay au début du prochain mandat.  Les patients pourront consulter 7 jours sur 7 pendant 12 h par jour 

Les solutions du PQ et de QS  

Du côté du Parti québécois, pour désengorger l’urgence de l’hôpital Anna-Laberge ainsi que des autres hôpitaux de la province, le parti propose d’ouvrir des cliniques sans rendez-vous dans tous les CLSC, ouvertes de 9h à 21h, 7 jours sur 7. Une super infirmière sera sur les lieux pour traiter les patients.

« Tout en soulageant les urgences des hôpitaux, cette mesure permettra aux CLSC de revenir à leur rôle initial de soin de première ligne et de porte d’entrée du système de santé », a fait savoir le porte-parole du candidat du  PQ dans la circonscription de Châteauguay, Paul-André Thibert, par voie de communiqué.

Le PQ s’engage également à investir un milliard de dollars pour les soins à domicile ainsi que plus de 500 millions de dollars pour l’embauche de plus d’infirmières et de préposés.

Du côté de Québec solidaire, le porte-parole de QS Châteauguay, Jean Villemaire fait savoir dans un communiqué que son parti propose plusieurs mesures pour désengorger les urgences des hôpitaux québécois, notamment en augmentant le financement des CLSC.

« À court terme, le programme de QS prévoit d’assurer des soins de santé et des services sociaux de qualité et de proximité, 24 heures sur 24, grâce à un réseau complet de cliniques multidisciplinaires comprenant les CLSC renforcés, un soutien à domicile élargi, un médecin de famille pour chaque personne, une sage-femme pour les femmes qui le désirent et un meilleur accès aux soins psychiatriques », écrit-il.

QS croit également être capable de désengorger les urgences en réorganisation les services dans le réseau de la santé, notamment en favorisant la délégation d’actes réservés aux médecins vers les super infirmières.

MarieChantal Chasse, the CAQ candidate in the Chateauguay riding, rebukes exiting Liberal MNA Pierre Moreau for not having ‘’acted in the file’’ in order to improve on the waiting time in the emergency section of Anna Laberge Hospital. Moreau rejects these criticisms.

@R:According to the facts cited by the CAQ, the most recent accessible figures dating back to 2015-16, the waiting time before seeing an emergency doctor from Anna Laberge Hospital was four hours, 12 minutes, when the provincial average is two hours, 18 minutes.

This tine is the worst in the province, shared with the establishments in Gatineau and St. Jean-de-Richelieu.

Chassé ‘’does not tolerate such a deplorable result’’ while also reporting the facts of the Health Minister published in April of 2018.

According to the latter figures, the average duration of the walk-in stays at the Chateauguay hospital is seven hours, while the provincial average is 4:18. This fact represents the moment when the patient has been seen by a nurse at the sorting centre and his or her exit from the hospital after having seen the doctor, without being placed on a stretcher.

Those on a stretcher have an average stay of 19:29 in Chateauguay compared to an average of 16 hours elsewhere in the province.’’We must increase the health service in the region. We have two family medicine groups that ate always full,’’ explained the CAQ candidate, reminding that 51,000 patients in the riding still do not have access to a family doctor.

Chasse is committing herself to work with her CAQ colleagues in order to ‘’put everything in place to improve the situation at Anna Laberge emergencies’’ and ‘’find a lasting solution.’’

If a CAQ government is elected, the latter has pledged to improve the first-line services, notably with the addition of 2,000 new nurses in the health network between now and 2024-25. The party has also promised to offer a family doctor to all Quebecers.

Moreau defends his record in health matters

Translation Dan Rosenburg

Pierre Moreau rejects the criticisms from his CAQ opponent and he states a summary of his accomplishments .

He defends his actions that he has done in health matters in the riding. According to him, they have had an impact to unblock the emergency unit in the Chateauguay hospital.

During the course of his mandate, the Les Jardins de Chateauguay clinic has become a GMF. Another GMF has been installed at the Desjardins Health Centre. The latter favours the recruitment of new doctors.

Several new general practitioner doctors have installed themselves in Chateauguay, Moreau notes. What’s more, a new doctor has joined the St. Isidore Health Co-op, which has enabled it to double the number of consultations.

Moreover, a telephone medicine service for patients suffering from chronic pulmonary illness has been implemented. This measure has enabled the reduction of visits to the emergency department.

‘’Mrs. Chassé could not have chosen a worse subject than that to incite a reaction because our government has been elected on a firm commitment to increase investments in health, which is what we have done throughout Quebec and in an extremely massive fashion in the Chateauguay riding and at Anna Laberge Hospital. I think Mrs. Chasse should be better advised when she treats some subjects in the county,’’ remarked Moreau, who will try to obtain a fourth mandate as Liberal MNA in the Chateauguay riding.

If the Liberals form the next government, Moreau indicated that a super clinic should be implemented in Chateauguay at the beginning of the next mandate. Patients will be able to consult there seven days out of seven, 12 hours a day.

PQ, Quebec Solidaire solutions

From the Parti Quebecois standpoint, to alleviate the overcrowded emergency units at the Anna Laberge Hospital and other hospitals across the province, the PQ proposes to open no-appointment clinics in all the CLSCs, open from 9 a.m. to 9 p.m., seven days a week. A super nurse will be available there to treat the patients.

‘’While  providing relief for hospital emergency departments, this measure will enable the CLSCs to return to their initial role of first-line care and the entry to the health system,’’ said spokesman Paul-Andre Thibert for the PQ candidate in a communique.

The PQ also vows to invest a billion dollars for home care as well as more than $500 million for hiring more nurses and attendants.

As far as Quebec Solidaire is concerned, spokesperson Jean Villemaire let it be known in a press release that several measures to relax emergency units congestion in Quebec hospitals have been proposed, notably by increasing financing of CLSCs.

‘’In the short term, the QS program foresees assuring health care and social services of quality and within proximity, 24 hours out of 24, thanks to a complete network of multi-disciplinary clinics including reinforced CLSCs, enlarged home support, family medicine for everyone, a midwife for women who wish to have one, and better access to psychiatric care,’’ he writes.

The QS also believes it is capable of offering relief to emergency facilities by reorganizing the services in the health system, notably by favouring the delegation of acts reserved for doctors to super nurses.

 

 

 

 

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Sylvie Gaudreau Recent comment authors
Sylvie Gaudreau
Invité
Sylvie Gaudreau

M. Moreau est sur de vieux arguments alors qu’il sait très bien que notre région est sous financé de plusieurs millions de dollars, d’un manque de 1000 employés quand on se compare à une région comparable…il avait promis d’y remédier lors de la dernière campagne…depuis ils ont repris la parole aux citoyens par les nominations du ministre au conseil d’administration et le déficit interrégional n’a jamais suivi!! Le système de notre région souffre énormément des manquements politiques à notre égard. Quand on regardera la santé comme une PME plutôt que pour gagner des votes, le réseau sera équilibré et orienté… Read more »