Actualités

Libéré du cancer Walter Letham brigue un 3e mandat à Léry

mardi le 29 juin 2021
Modifié à 14 h 20 min le 29 juin 2021
Par Michel Thibault

 

Soigné pour un cancer à compter de 2019, Walter Letham attendait les résultats d’examens médicaux avant de prendre une décision concernant son avenir politique. Son médecin lui a communiqué de bonnes nouvelles le 28 juin. Le maire sortant de Léry a annoncé ce mardi qu’il briguera un 3e mandat.
« Avec ça je me suis dit, je vais être correct. Je vais être capable de continuer les choses qui ne sont pas finies encore », a affirmé M. Letham en entrevue au Soleil de Châteauguay.
« Je n’étais pas pour embarquer dans un job et que dans un mois c’est fini », a observé Walter Letham.
Comment a-t-il réagi quand le Dr Alex Mlynarek, de l’hôpital général juif de Montréal, lui a confirmé que le cancer avait disparu de son corps ? « Il est grand, il mesure à peu près six pieds trois, il est entré dans la chambre et il a dit yes, it’s gone ! Wow ! Je me suis levé et j’ai commencé à danser dans la chambre » a relaté M. Letham, tout sourire, les bras en l’air animés par la joie encore bien présente. « Ça prend ton cœur, et ça explose, c’est tellement beau ! » a-t-il dit. 

Ne pas lâcher
Le diagnostic est tombé en 2019. « Quand il dit : M. Letham vous avez le cancer, je pense qu’il n’y a pas de pire mot au monde, de savoir que cette maudite maladie est en dedans de toi », confie le premier magistrat. Il a subi une chirurgie au cou. « Une opération de sept heures et demie », note-t-il. Puis une série de 35 traitements de radiothérapie d’affilée. Il avoue qu’il a trouvé ça pénible. « C’était quelque chose. Il y a des journées où je me disais : oublie ça », avoue-t-il. Les encouragements de sa famille, ses amis, des employés de la Ville, du conseil l’ont motivé. 
Tout allait bien jusqu’en janvier 2021. Une bosse est apparue dans son cou. « Ça m’a découragé au boutte », a lâché M. Letham. Une série d’examens a confirmé que ce n’était pas cancéreux.
À la suite de ce résultat heureux, le maire Letham voulait livrer un message d’espoir à la population en général et aux personnes atteintes de cancer. « Je veux partager avec les lecteurs du Soleil de ne pas lâcher. Même quand ça va mal. À la 15e shot de radiation, j’allais à l’hôpital, je revenais et dodo. Que le monde ne lâche pas. Les traitements aujourd’hui sont fantastiques », a-t-il assuré.

Dossiers

L’école et le quartier en construction, la deuxième phase de l’égout et l’aqueduc et le développement résidentiel d’une partie de la municipalité font notamment partie des dossiers à compléter pour le maire sortant. « La Ville a besoin d’un cœur. Pour créer un cœur, on pense à l’église qu’on a achetée il y a quatre ans, ajoute M. Letham. On a payé 450 000 $ et aujourd’hui la valeur du terrain est à peu près 1,4 M $. Et je me suis fait critiquer pour le 450 000 $ » a-t-il exposé.
« Je suis né ici, j’ai grandi ici, j’ai la ville à cœur, a exprimé Walter Letham. Quand j’ai commencé, j’ai fait un plan pour 20 ans et on est droit dessus. On va amener la ville dans le futur dans une bonne place. Je suis capable pour un autre quatre ans. »

 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous