L’importance des loisirs dans les CHSLD de la région

Lyne Dion, Châteauguay
L’importance des loisirs dans les CHSLD de la région
Lyne Dion et son père Jean-Charles Dion (Photo : Gracieuseté)

Proche aidante (pour la troisième fois), j’étais triste et angoissée lorsque mon père est entré en CHSLD. J’avais l’impression de le mettre en prison. J’ai tellement pleuré. La maladie évoluant rapidement, ses activités telles les promenades en auto, les visites chez les amis et les soupers au restaurant devenaient impossibles.

Je fus rassurée par le dévouement exceptionnel du personnel soignant du CHSLD Châteauguay, et très heureuse de voir les résidents participer à des jeux, danser, chanter, etc. Peu à peu, j’ai compris le fonctionnement de ces organismes publics. Si vous avez trouvé difficile cette période de confinement de 12 semaines, imaginez nos aînés qui sont confinés à l’année ! Le divertissement n’est pas un luxe, croyez-moi…

Malheureusement, les dirigeants doivent composer avec un maigre budget. Le service des loisirs compte donc sur les bénévoles pour s’occuper des résidents lors des activités. Je leur dis un GROS MERCI!

Les dons d’objets tels que : jeux, casse-tête, cahier de coloriage, télévision, radio amusent nos parents lors des saisons froides. Il faut souvent un tour de force afin de bien souligner les fêtes annuelles (Halloween, Noël, Saint- Valentin, Pâques). Ces précieux moments de festivités engendrent des dépenses indispensables pour leur réalisation (costumes, sapins, décorations, cadeaux, collations, attractions).

Lors de ma dernière visite, je fus très touchée de la grande générosité des citoyens qui ont donné des balançoires, des chaises d’extérieur, des vases de fleurs. Malheureusement, ces accessoires d’été sont placés sur l’asphalte ou près du stationnement. Ce n’est pas l’idéal. Pour aménager un coin jardin «vert» où nos aînés pourraient prendre l’air, se bercer, jaser entre eux, recevoir leurs visiteurs, il faudrait des dons financiers.

Les dons financiers permettraient d’augmenter la qualité de vie des résidents. Le budget consacré aux loisirs élargirait la diversité des activités, peu importe la saison. Par exemple; un après-midi cinéma, un dîner à la cabane à sucre, dîner pique-nique extérieur, une sortie resto, un dîner BBQ sur la terrasse, une dégustation fruits-fromages, petits spectacles, (amuseurs, chanteurs, musiciens) et du matériel adapté à la réalité des résidents (clavier de piano sur table, jeux sensoriels, etc.).

Si comme moi vous désirez que vos parents profitent de divers loisirs tout au long de l’année, je vous invite à communiquer avec la responsable des loisirs du Centre d’hébergement de votre choix. Cette personne-ressource vous expliquera la procédure à suivre pour que votre don soit uniquement consacré au Service des loisirs.

Témoignage de Lyne Dion

Famille d’un résident au Centre Hébergement Chateauguay

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de