Mobilisation pour une nouvelle piscine intérieure à Châteauguay

Par Michel Thibault
Mobilisation pour une nouvelle piscine intérieure à Châteauguay
La piscine du Polydium est désuète. (Photo : Gracieuseté)

(English follows) Un mouvement en faveur d’un nouveau centre aquatique intérieur à Châteauguay prend de l’ampleur.

Une telle infrastructure fait partie des quatre projets communs que Châteauguay et Beauharnois comptaient réaliser ensemble. Un complexe multisport et un centre aquatique extérieur sont en voie de devenir réalité. L’arrivée au pouvoir de nouveaux élus dans les deux villes a remis en question la deuxième phase comprenant un centre de natation intérieur à Châteauguay et une base de plein air à Beauharnois.

Membre du Club de natation des maîtres de Châteauguay, Karina Charpentier a lancé sur internet une pétition ayant pour «but de sensibiliser nos dirigeants à l’importance d’avoir une suite au Sportplex de Châteauguay et de poursuivre le projet vers la construction d’une nouvelle piscine». Karine Charpentier fait valoir que le Polydium est désuet et ne répond plus aux besoins. Au moment d’écrire ces lignes, le 27 juin, la pétition affichait 292 signatures.

Polydium désuet

Président de Gestaforme, organisme qui gère le Polydium, Michel Drouin appuie la démarche. Il approuve aussi la demande de subvention de 7,5 M $ de la Régie Beau-Château auprès du gouvernement du Québec pour passer des plans à la réalité. «Cette subvention permettrait la construction d’un complexe aquatique intérieur de 10 couloirs au coin des boulevards Brisebois et René-Lévesque, adjacent au centre de soccer intérieur Sportplex», indique-t-il dans un communiqué.

M. Drouin déplore que le Polydium ne puisse plus remplir adéquatement sa mission d’améliorer la condition physique et la qualité de vie des gens par le biais de diverses activités. Depuis quelques années, la piscine intérieure du boulevard Maple est loin de répondre aux besoins. «Présentement, le manque de ressources crée de nombreux problèmes, entre autres au niveau de la logistique. La liste d’attente pour les cours privés de natation est présentement de deux ans. Le manque de couloirs de natation affecte le club de maîtres-nageurs, l’aqua forme et le CAPC (club aquatique Polydium de Châteauguay)», détaille-t-il

M. Drouin fait valoir que la population régionale est en croissance. «La piscine et les infrastructures du Polydium doivent accueillir et répondre aux besoins d’une population régionale de plus de 77 367 citoyens», souligne-t-il.

Maire d’accord

Le maire de Châteauguay, Pierre-Paul Routhier, reconnaît que le Polydium est désuet et qu’une nouvelle piscine intérieure est nécessaire. Il presse Québec de réponde à la demande de subvention de la Régie Beau-Château.

À lire aussi : Le maire Routhier réclame l’aide de Québec

Mobilization for new indoor pool in Chateauguay

Michel Thibault  Translation Dan Rosenburg

mthibault@gravitemedia.com

A movement in favour of a new indoor aquatic centre in Chateauguay is picking up steam.

Such an infrastructure is part of the four common projects that Chateauguay and Beauharnois were counting on producing together. A multisport complex and an outdoor aquatic centre are on the path to becoming realities.

The arrival to power of new elected officials in the two cities put into question the second phase consisting of an indoor swimming centre in Chateauguay and a fresh-air centre in Beauharnois.

Karina Charpentier, a member of the Chateauguay Masters swimming club, started a petition on the internet with the ‘’goal of sensitizing our leaders to the importance of having a follow-up to the Chateauguay Sportplex and to pursue the project towards the construction of a new pool.’’ Charpentiers says that the Polydium is obsolete and no longer responds to the needs (of the population). While these lines were being written on June 27, the petition had gathered 292 signatures.

Polydium out of date

Michel Drouin, the president of Gestaforme, the group that manages the Polydium, supports the idea. He also approves the request for a $7.5 million grant by the Beau-Château Board from the provincial government to turn those plans into reality. ‘’This  subsidy would enable the construction of an indoor aquatic complex of 10 lanes at the corner of Brisebois and Rene Levesque boulevards, adjacent to the indoor soccer centre Sportplex,’’ he indicates in a press release.

Drouin deplores the fact that the Polydium can no longer adequately fulfil its mission to improve the physical condition and the quality of life of people through its various activities. For a few years now, the indoor pool on Maple Blvd. is far from responding to the population’s needs.

‘’Currently, the lack of resources created by numerous problems, among other things, on the logistic level. The waiting list for private swimming lessons is currently two years long. The lack of swimming lanes affects the Masters swimming club, L’Aquaform and the (CAPC) Chateauguay Polydium Aquatic Club,’’ he explains.

Drouin notes that the regional population is in a growth period. ‘’The pool and the Polydium infrastructures must welcome and respond to the needs of a regional population of over 77,367 citizens,’’ he emphasizes.

Mayor agrees

Chateauguay Mayor Pierre-Paul Routhier recognizes that the Polydium is obsolete and that a new indoor pool is a necessity. He is pressing Quebec to reply to the request from the Beau-Château Board for a grant.

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Sylvie FortierZienaMike Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Mike
Guest
Mike

Ils on investit dans une piscine à beauharnois plutôt que de l’avoir investi dans une piscine à chateauguay

Ziena
Guest
Ziena

Keep the polydium for free swimming so kids have a place to go. Right now the pen to all ages time slots do not allow any flexibility for parents with jobs and younger children

Sylvie Fortier
Guest
Sylvie Fortier

Je désire signer la pétition.