Mystère résolu, c’était une bouée d’Hydro-Québec à la dérive

Par Simon Deschamps
Mystère résolu, c’était une bouée d’Hydro-Québec à la dérive
(Photo : Simon Deschamps)

Le gros réservoir métallique qui dérivait sur le lac Saint-Louis, le lundi 20 mai, repêché par les pompiers de Léry, était finalement une bouée d’Hydro-Québec. 

La société d’État l’a confirmé au Journal Le Soleil de Châteauguay. Alors qu’il relatait les circonstances de cette opération pompière inusitée, le directeur du service incendie disait ne pas savoir d’où provenait l’objet.

« C’est une bouée d’Hydro-Québec de l’estacade du canal de Beauharnois qui servait à délimiter les zones de canal. Elle a dérivé sur une vingtaine de kilomètres », a indiqué Mélanie Destrempes, conseillère relation avec le milieu chez Hydro-Québec.

L’hypothèse est que l’objet métallique aurait déjà coulé et avec le fort débit d’eau, il serait revenu à la surface pour dériver, a fait savoir Mme Destrempes.

Des employés d’Hydro-Québec sont allés récupérer l’objet qui était stationné sur le terrain d’un riverain mardi matin, alors qu’ils ont eu vent de l’événement.

Une bouée d’Hydro-Québec dérivait au large du lac Saint-Louis le 20 mai.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de