La nouvelle Marina de Beauharnois fermée d’urgence

La nouvelle Marina de Beauharnois fermée d’urgence

La nouvelle marina de Beauharnois.

Crédit photo : Michel Thibault

Ouverte depuis peu, la nouvelle Marina à Beauharnois a été fermée en catastrophe le 6 juillet. La force du vent et des vagues dans le secteur a déjoué les prévisions.

«Vendredi matin, il y avait un fort vent du nord-ouest. C’était dangereux. On avait de la misère à se tenir sur les quais», fait part Jean-Maurice Marleau, directeur du Service de sécurité incendie de Beauharnois. Des pompiers de cette ville et de Châteauguay ont uni leurs efforts pour déplacer une vingtaine de bateaux qui étaient amarrés aux nouveaux quais.

Le service incendie a recommandé de fermer l’endroit, au cas où le phénomène se répéterait.

Étude

La Ville de Beauharnois réalise elle-même la marina. Elle a créé la Corporation de développement en rives de Beauharnois pour la concrétiser et l’administrer. Des quais ont été installés dans le lac près du centre-ville. Les autorités ont décidé de louer les quais dès cet été même si la capitainerie n’est pas complétée.

Le brise-lames placés pour calmer les eaux et assurer la sécurité des embarcations et des usagers s’avèrent insuffisants à l’usage. «Les études menées avant l’implantation de la marina permettaient de croire que la configuration actuelle du brise-lames, soit au nord-est, serait suffisante à l’obtention d’un seuil de tranquillité fort raisonnable aux abords des quais. Les résultats démontraient que, les vents à prédominance sud-ouest en période estivale étaient coupés par la rive et que la présence d’une pointe au nord-ouest de la marina amenait suffisamment de protection de ce côté. Par contre, la distance entre cette rive et les installations s’avère finalement trop grande et permet aux vagues de prendre de l’ampleur», explique la municipalité dans un communiqué.

« Nous avons constaté un manque de protection de ce côté et prévoyons ajouter une série de panneaux de brise-lames pour contrer ces vents, mais les délais de production et d’installation peuvent s’échelonner sur plusieurs semaines » explique le maire Bruno Tremblay. Le tout sera donc mis en place pour la saison 2019.

Entre-temps, «la Corporation s’est entendue avec le Club de voile qui pourra offrir aux plaisanciers des ancrages dans la baie adjacente à la marina», fait part la municipalité. Certaines marinas à proximité peuvent aussi accueillir des bateaux.

«Ça va être un beau site une fois terminé», assure Jean-Maurice Marleau.

 

1
Commenter cet article

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Chantal Recent comment authors
Chantal
Invité
Chantal

Venez visiter notre nouveau brise-lames Narval Technologie il sera efficace à votre marina
http://www.narvalbreakwater.com