Parc Oliver : le défi de concilier bambins et chiens

Par Michel Thibault
Parc Oliver : le défi de concilier bambins et chiens
(Photo : Michel Thibault)

(English follows) Le choix du parc Oliver pour aménager un parc à chiens soulève des protestations, particulièrement un espace qui figure dans la mire de la Ville. Le conseiller municipal Mike Gendron fait valoir que l’emplacement précis n’est pas encore fixé.

Le parc Oliver est très vaste et situé près du CPE Les Gnomes – Le Château des adorables. Ses éducatrices le fréquentent avec des bambins ainsi que plusieurs responsables de services de garde (RSG) en milieu familial.

«Je suis inquiète qu’il arrive un accident avec un enfant» – Tracy Tooke

«Je suis contre le projet de parc à chiens ici. Ça va être dangereux pour les enfants», a exprimé l’éducatrice Shellion Sewell, rencontrée dans le parc Oliver, le mardi 24 avril en avant-midi, où elle était entourée d’une ribambelle de bouts de chou.

Shellion Sewell (Photo Michel Thibault)

«Le parc est habité. Le CPE et sept services de garde en milieu familial le fréquentent. Ce matin, il y avait 80 enfants», a renchéri Linda Burgess, elle-même RSG et une habituée de l’endroit. «Les enfants ont peur des chiens», a-t-elle observé.

Linda Burgess (Photo Michel Thibault)

La sécurité fait partie de ses préoccupations mais aussi la perte possible d’une grande aire gazonnée. Cet espace fait partie des sites où le parc à chiens pourrait être aménagé. «Il est très utilisé par les enfants. Ils jouent au ballon, font voler des cerfs-volant», a noté Mme Burgess.

Même son de cloche du côté de Kevin Williams, voisin du parc. «C’est en plein milieu où les enfants jouent. C’est un bel endroit parce que c’est loin de la rue. Ça va être laid», a-t-il commenté. Le citoyen a aussi dit redouter le trafic automobile que pourrait générer le parc à chiens.

Mme Burgess et d’autres usagers interviewés par Le Soleil de Châteauguay ont indiqué qu’ils ne seraient pas contre si l’espace pour chiens était installé dans une autre partie du parc Oliver.

À l’étude

«Le parc Oliver est assez grand. On envisage deux ou trois spots mais il n’y a rien de décidé encore», a fait part le conseiller municipal Mike Gendron. Il a précisé que la Ville allait «essayer de trouver la solution la plus satisfaisante pour tout le monde». Et qu’elle prévoyait tenir prochainement une séance d’information publique sur le projet.

Au parc à pied

Mike Gendron a souligné que l’objectif de la Ville est de rendre les parcs à chiens accessibles à pied. «Avant, les gens devaient se rendre en auto au parc à chiens quand il était situé au Centre écologique Fernand-Seguin. On veut des parcs à chiens de quartier pour que le monde marche. C’est ça le but», a-t-il observé.

Dans la même optique de favoriser les promenades, le conseiller municipal a rappelé que la municipalité envisageait d’autoriser les chiens en laisse dans 16 parcs.

(Mise à jour) Pétition

M. Williams a lancé jeudi une pétition contre le projet sur le site change.org. Au moment d’écrire ces lignes, vendredi, 45 personnes l’avaient signée.

 

À lire aussi : Deux parcs à chiens projetés à Châteauguay

Reconciling tots and dogs

Michel Thibault  Translation Dan Rosenburg

 

The choice of Oliver Park for setting up a park for dogs is raising protests, particularly for a space which appears in the City of Chateauguay’s foresights. But municipal councillor Mike Gendron says that the precise spot for it is not yet established.

Oliver Park is very vast and is situated near the Elves Day Care Centre – The Adorables Castle. Its educators visit it often with tiny tots, as well as do several people responsible for babysitting services in the family milieu.

‘’I am against the dog park project here. It is going to be dangerous for the children,’’ said educator Shellion Sewell, met in Oliver Park on the morning of April 24, where she was surrounded by a swarm of tiny tots.

‘’The park is inhabited. The Day Care Centre and seven family milieu babysitting services frequent it. This morning, there were 80 children,’’ added Linda Burgess, an habitué of the area. ‘’The children are afraid of dogs,’’ she observed.

Safety is part of the preoccupations but also the possible loss of a large grassy outdoor space. This spot is part of the sites where the dog park could be set up. ‘’It is used a lot by the children. They play ball and fly kites,’’ Burgess noted.

It’s the same story for Kevin Williams, a neighbouring resident of the park. ‘’It is smack in the middle of where the children play. It is a beautiful place because it is far from the street. But it’s going to be ugly,’’ he remarked. The citizen also said he fears the automobile traffic that a dog park could generate. Williams launched a petition against the project Thursday on the website change.org. At the time these lines were being written on Friday, 45 people had signed it.

Shea and other users interviewed by Le Soleil indicated that they would not be against it if the space for dogs was installed in another party of Oliver Park.

Under study

‘’Oliver Park is big enough. We are envisioning two or three places but nothing has been decided yet,’’ councillor Gendron says. He specified that the City was going to try to find the most satisfying solution for everybody.’’ And he adds that the City was foreseeing holding a public information session on the project shortly.

Access on foot

Gendron emphasized that the City’s objective is to render the dog parks accessible on foot. ‘’Before, the people had to get to the dog park by car when it was situated at the Fernand Seguin Ecological Centre. We want some district dog parks so that the people can walk there. That is the goal,’’ he observed.

In the same optic as being partial to walks, the councillor reminded that the municipality was considering authorizing dogs on leashes in 16 parks.

 

 

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Francis Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Francis
Guest
Francis

Je suis totalement contre un parc canin dans le parc Olivier parce que j’habite devant le parc et celui-ci est très fréquenté toute l’année par les citoyens et surtout par les enfants de la CPE avoisinante ainsi que par les enfants des garderies en milieux familiales. De plus, il ne faut surtout pas oublier la colline qui est très utilisée en hiver pour glisser, un endroit très prisé par tous les citoyens et citoyennes de Châteauguay. Je considère que nous devons privilégier les enfants plutôt que les animaux et garder ce petit oasis de tranquillité en plein centre de notre… Lire la suite »