Pas d’temps à perdre au Festival Juste pour rire

Pas d’temps à perdre au Festival Juste pour rire
Ludivine Reding s'est confié à Marc-Antoine Montpetit lors d'une épisode de Pas d'temps à perdre. (Photo : Andrew Clark)

Marc-Antoine Montpetit vit un rêve. Son talk-show web Pas d’temps à perdre sera diffusé en direct sur la plateforme Yoop le 8 octobre dans le cadre du Festival Juste pour rire.

«C’est un rêve qui se réalise, répond l’animateur. J’ai auditionné trois fois pour l’École nationale de l’humour et deux fois pour En route vers mon premier gala. Sans être choisi. Je vois ça comme une grosse approbation après tant de refus. Jamais j’aurais pensé m’y rendre sans prendre la route conventionnelle. »

L’an dernier, une première tentative d’amener l’univers de Pas d’temps à perdre au festival d’humour de Montréal ne s’était pas concrétisée. Montpetit a déjà fait des projets avec Juste pour rire, notamment un tapis rouge. Les gens du festival aiment bien le concept de la personnalité de Saint-Étienne-de-Beauharnois. La pandémie et son urgence sanitaire ont su créer un match parfait.

Le 8 octobre, en direct de la Place des Arts, François Létourneau et Pierre Hébert répondront à ses questions. La salle accueillera une foule qui respecte la capacité dictée par la santé publique. Mais les spectateurs pourront aussi vivre le moment dans le confort de leur salon via l’application Yoop. Celle-ci permet une incursion virtuelle dans l’événement; Montpetit et ses invités pourraient entendre les réactions des gens de leur salon.

Au terme de la soirée, les captations de ces entrevues seront disponibles sur le réseau Crave durant la prochaine année.

La pétillante Julie Snyder a tenu sa promesse de participer au talk show web de Marc-Antoine Montpetit qui avait récolté près de 115 000 $ lors de son passage au Banquier il y a bientôt deux ans.

Deux chaises, une boîte de céréale et du vin

Pour l’occasion, seul le lieu va changer. Ses invités devront répondre à ses questions écrites sur une boîte de céréale. Dans une ambiance légère, coupe de vin à la main.

Le premier invité du 8 octobre sera la comédien et auteur François Létourneau. Celui-ci est notamment responsable des succès Les InvinciblesSérie noire et C’est comme ça que je t’aime. «Je connais ses séries qui sont de francs succès. La critique est toujours A+, dit Montpetit. Mais j’aimerais plus le connaître. Ce n’est pas un gars qui visite les plateaux et qui est sur les réseaux sociaux. Il va rentrer dans l’univers web et ça va être intéressant. »

Ensuite, Pierre Hébert s’assoira devant lui. Durant la pandémie, Montpetit a tenu un live Instagram au cours duquel l’humoriste a créé une chimie avec lui. Pierre Hébert avait pris l’habitude d’appeler chaque jour, pour déranger l’entrevue. «Il connaît le show et il sait où je m’en vais, explique Montpetit. Ça ne sera pas la même challenge qu’avec François Létourneau. »

Si Pas d’temps à perdre s’installe au Festival Juste pour rire cet automne, Marc-Antoine Montpetit prévoit reprendre ses captations sur la scène de Valspec, lorsque les conditions le permettront.

Outre cette soirée, Montpetit travaille à la recherche du spectacle hommage au 25 ans du spectacle sur le point G de Lise Dion. Un travail qui l’occupera plusieurs semaines d’ici la diffusion, sur Yoop, le 5 octobre.

Défi relevé

Marc-Antoine Montpetit continue de développer des projets malgré son horaire chargé. Sa dernière idée; Montpetit défi. Un projet où il sort de sa zone de confort. «En ce moment, je cours pendant 31 jours afin d’amasser des sous pour la Fondation Parkinson Québec, explique-t-il. Mais j’aimerais voir ça évoluer. C’est un projet dans lequel je me mets de l’avant. Les gens me lancent des défis et je les relève. C’est un peu comme le show dont vous êtes le héros. »

Mais attention, il n’a aucune envie de s’en aller dans la tendance Jackass. Il sait qu’il recevra des suggestions loufoques. Mais il est ouvert à toutes idées qui pourra le motiver et faire plaisir.

Ça pourrait être amassé des fonds comme il le fait en ce moment. Ses courses quotidiennes d’un peu plus de 5,5 km ont permis d’amasser plus de 1700 $ en ce moment pour la Fondation Parkinson Québec.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de