Pour les amateurs de cidre

Par Michel Thibault
Pour les amateurs de cidre
(Photo : Gracieuseté)

La fin de semaine du 28, 29 février et 1er mars aura lieu au Complexe Desjardins la 13e édition du mondial des cidres.

Serge Leduc (Photo Andrew Clark)

C’est une occasion unique de rencontrer une vingtaine de producteurs de cidre du Québec afin de découvrir leurs produits. Et il y en a pour tous les goûts, avec des cidres plats (sans bulles), des mousseux aromatisés ou non, des cidres de feu et bien entendu, les cidres de glaces, belle création Québécoise! C’est à ne pas manquer.

Histoire de vous mettre l’eau à la bouche, voici quelques cidres à découvrir.

Crémant de pomme, cidrerie du Minot (245316)

La cidrerie du Minot à Hemmingford a été fondée en 1988 par Robert Demoy et sa conjointe Joëlle. À force de persévérance, ils ont su redonner au cidre ses lettres de noblesse, suite à l’épisode du « Grand sec d’Orléans » de triste mémoire. Le crémant que je vous recommande a été élaboré en 1988 et a été le premier alcool artisanal à être présent sur les tablettes de la SAQ. Depuis 2011, leurs enfants Audrenne et Alan sont aux commandes de la cidrerie.

Les bulles de ce crémant sont obtenues par la méthode Charmat ou cuve close. Ainsi, après le début de la fermentation, le cidre est enfermé dans une cuve close et donc les bulles créées par la fermentation demeure emprisonnées, puis on embouteille le tout. Il en résulte des bulles très fines qui se combinent à l’acidité des pommes McIntosh et le sucre résiduel rend le tout des plus agréables. À servir à l’apéro ou lors d’un brunch. Il accompagnera bien aussi une tarte aux pommes! Beau rapport qualité/prix.

Prix 12.45$

Coteau Rougemont Bulles rosé framboise (12862898)

En plus de produire du vin, le Coteau Rougemont élabore du cidre et du poiré. La particularité est que l’on y produit des cidres pétillants que l’on aromatise avec des poires, des bleuets ou des framboises. Le tout est des plus agréable. Je vous recommande celui à la framboise. Il y a deux versions soit avec ou sans bulles. Il s’agit d’une alliance de framboises et cidre de pomme auquel on ajoute du gaz carbonique. Il en résulte un cidre des plus agréable où l’on perçoit nettement la framboise tant au nez qu’en bouche. Il sera des plus rafraîchissant à l’apéritif pour bien débuter un repas.

Prix 16.05$

Domaine Labranche cidre de feu (12204852)

Le cidre de glace est un fleuron typiquement Québécois. Le domaine Labranche à Saint-Isidore, en produit un, mais je voulais vous faire découvrir leur cidre de feu. Ici on combine la vaste expérience à produire du sirop d’érable mais avec la pomme. En effet, on concentre le jus de pommes par évaporation à la manière de l’eau d’érable qui devient sirop. Il faut cinq litres de jus pour obtenir un litre de cidre de feu. Puis, on débute la fermentation.

D’une couleur tuilée, des notes de fumée sont bien présentes et se combinent à la pomme cuite. En bouche, le sucre est bien présent, mais le tout est bien équilibré avec l’acidité de la pomme. À servir en fin de repas avec un fromage fort ou une tarte aux pommes.

 

Prix 16.05$

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de