Programme alternatif pour 25 élèves aboli à une semaine de la rentrée à l’école Billings

Par Valérie Lessard
Programme alternatif pour 25 élèves aboli à une semaine de la rentrée à l’école Billings
Aurora Dailleboust montrant sa classe du programme alternatif. (Photo : Gracieuseté)

(English follows )À quelques jours de la rentrée scolaire, 25 élèves de l’école secondaire Howard S. Billings à Châteauguay ont appris qu’ils ne pourraient plus suivre le programme d’école alternative qui leur permettait d’avancer à leur rythme. La direction justifie la fin du programme en raison de contraintes financières et de personnel.

Le Programme direction alternative permettait à 25 élèves de l’école de compléter leurs 10e et 11e années dans de petits groupes en ayant accès à un enseignement plus personnalisé. Dans un communiqué publié le lundi 26 août, le directeur de l’école, Collin Thomas, qualifie la décision de «difficile». «Offrir le service d’éducation alternative à la clientèle spécifique d’étudiants d’années 10 et 11 est devenu trop cher pour le système étant donné notre réalité budgétaire, écrit-il. Cette décision a été prise pour offrir du support à tous nos niveaux».

En fermant ces deux groupes, «l’équivalent de trois enseignants et un éducateur spécialisé seront redistribués pour aider dans les groupes réguliers et réduire la grosseur des classes», mentionne le directeur.

Dure nouvelle pour les élèves

Une des élèves concernés, Aurora Dailleboust, ne digère pas cette nouvelle. «Quand j’ai reçu l’appel lundi mon cœur s’est arrêté. Je ne pouvais pas le croire qu’on pouvait couper un programme qui a été bénéfique pour autant d’élèves et pour moi, témoigne l’élève de Kahnawake. J’ai l’impression qu’ils préfèrent garder des programmes prestigieux qui font paraître les étudiants brillants plutôt que les programmes qui aident des élèves à obtenir un diplôme.»

Pour Kolby Louie, de Châteauguay, ce programme a fait toute une différence dans son parcours scolaire. «Ce programme m’a non seulement aidé en classe, mais aussi à l’extérieur de la classe. Je n’aimais pas aller à l’école. J’y allais pour passer le temps parce que j’échouais à presque tous mes cours, explique-t-il. Quand j’ai commencé le Programme, j’ai recommencé à aimer l’école et j’ai vraiment reçu l’aide dont j’avais besoin.» En recevant de l’aide seul à seul avec l’enseignant, il a amélioré significativement ses résultats scolaires, passant de 40-50% à 90 %. L’annonce de la fin de son programme l’a grandement démotivé. «Je n’ai même pas envie de retourner  dans le secteur régulier parce que j’ai l’impression que je vais finir par échouer encore», confie-t-il.

M. Thomas reconnaît que ce n’est pas le meilleur moment pour prendre cette décision. «Nous avons attendu jusqu’à la dernière minute dans l’espoir qu’on puisse continuer le programme. C’est devenu clair qu’on ne pouvait pas le faire pour le moment», explique-t-il.

La Commission scolaire New Frontiers a récemment annoncé qu’elle devait couper 2,5 M$ dans son budget pour l’année scolaire qui commence. Ces coupures font suite à un plan de redressement financier imposé par le ministère de l’Éducation.

Howard S. Billings High School

Alternative program for 25 students abolished one week before return to school

A few days from going back to school, 25 pupils from Howard S. Billings High School in Chateauguay learned that they will no longer be able to follow the school’s alternative program because of financial restraints and a lack of personnel.

The Alternative Program direction permitted 25 students from the school to complete their 10th and 11th grades in small groups while having access to more personalized teaching instruction. In a communique published on Monday, August 26, school principal Collin Thomas, qualified the decision as « difficult. »

« Providing the service of an alternative education to a select clientele of grade 10 and 11 students has simply become too costly for the system, given our current reality. This school-based decision was made to provide for support at all of our grade levels, he writes.

In closing these two groups, «the equivalent of three teachers and one special education technician will be re-distributed to support our general student body, decreasing class sizes and providing support in literacy as well in core subject areas,» the principal mentions.

Tough news for the students

One of the pupils concerned, Aurora Dailleboust, is not digesting this news. «When I got that phone call, my heart just dropped. I just couldn’t believe it. Cutting a program which has been beneficial to many students including me! I guess they would rather keep fancy programs that make students look smart than programs that help students, » the student from Kahnawake attested.

For Kolby Louie, of Châteauguay, ths program made a huge difference in his school course. «This program helped not only in class, but also out of class. I didn’t like going to school because I thought I was just going there part-time because I was failing almost everything. Once I got into Alternative, I started to enjoy going to school and really got the help I needed.» By receiving the one-on-help with a teacher, he significantly improved his results, soaring from 40-50% to 90%. The announcement of the end of his program has greatly demotivated him.

The New Frontiers School Board recently announced that it had to cut $2.5 million from its budget for the school year which is starting. These cuts are following a financial redressing plan impoased on it by the Education Ministry.

(Translation Dan Rosenburg)

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Derek kelly Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Derek kelly
Guest
Derek kelly

H.S.B is closing the Alternative program and it’s disturbing. To have cancelled it this close to the start of the school year is disgusting. It’s a business and mismanaged. Cuts happen at the bottom. Poor decision and excessive spending at the top is at fault. Cutting this program shows where they categorize kids that need extra help.  Sadly the 25 children will be the casualties of this decision. These Kids are good kids. Smart kids. Kids that were and are lost in a system that doesn’t help. Either low self esteem from bullying at school, problems at home or just… Lire la suite »

trackback

[…] Programme alternatif pour 25 élèves aboli à une semaine de la rentrée à l’école Billings […]