Projet de place publique : le maire essuie un refus des conseillers

Projet de place publique : le maire essuie un refus des conseillers
L'église Saint-Joachim (Photo : Michel Thibault)

Le projet de place publique devant l’église Saint-Joachim a frappé un écueil à l’assemblée du conseil de Châteauguay du 21 septembre.

À la majorité, les conseillers ont refusé de présenter une demande de subvention au gouvernement du Québec pour ledit projet comme le souhaitait le maire Pierre-Paul Routhier.

Les opposants ont pointé du doigt le règlement d’emprunt de 2,5 M $ adopté pour aller de l’avant. Le maire a fait valoir que ça ne représentait pas le coût. Il a indiqué avoir présenté une nouvelle mouture du projet aux conseillers et déploré qu’aucun n’ait formulé de commentaires par la suite. « Cette nouvelle mouture-là, on pourrait peut-être la faire évaluer pour voir combien ça va coûter », a suggéré le maire. Il a indiqué que le diocèse et la fabrique supportent l’aménagement d’une place publique. « Ils ne supportent pas financièrement. À 2,5 M$, je pense qu’on peut arrêter ce projet-là », a réagi le conseiller Éric Corbeil. « Vous n’irez pas chercher dans les centaines de milliers de dollars de subvention », a-t-il observé.

« On n’est pas à 2,5 M $. On n’a rien accepté. Il n’y a pas eu d’évaluation d’un projet qui va coûter 2,5 M $. Je veux que ce soit vraiment clair », a répliqué le maire Routhier.

« Il y a un règlement d’emprunt de 2,5 M $ », a rappelé M. Corbeil. « On a fait une demande mais on ne l’a pas eu. On n’en est pas là. On n’a pas encore présenté notre projet », a souligné le maire.

M. Corbeil, Barry Doyle, Lucie Laberge, Mike Gendron et Éric Allard ont voté contre, Michel Énault pour. M. Gendron a justifié sa position en invoquant l’incertitude qui plane sur l’économie en raison de la COVID-19. «Ça ne donne rien de demander des subventions pour quelque chose qu’on ne fera pas », a martelé Éric Allard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Serge Rivest
Serge Rivest
2 mois

Totalement d’accord que ce projet ne prenne pas forme. Bravo aux conseillers