Propane : Claude DeBellefeuille inquiète pour les agriculteurs

Yanick Michaud
Propane : Claude DeBellefeuille inquiète pour les agriculteurs
Le chef du Bloc Yves-François Blanchet et Claude DeBellefeuille (Photo : Michel Thibault)

Qu’importe la composition du conseil des ministres,  la députée  de Salaberry-Suroît Claude DeBellefeuille dit avoir hâte de faire cheminer des dossiers.

« Pour nous au Bloc, l’important c’est de nous remettre au travail. Prenons par exemple la pénurie de propane. Marc Garneau aux Transports et Marie-Claude Bibeau à l’Agriculture doivent se mobiliser et trouver des solutions. Depuis deux jours, je suis sur ce dossier et je travaille très fort. Il faut agir et trouver des solutions rapidement », explique la députée de Salaberry-Suroît.

Elle a reçu de nombreux appels des agriculteurs de la circonscription au cours des derniers jours. « Dans la région, nous avons une grande concentration de producteurs de grains. La grève a pris tout ce monde par surprise. J’ai eu beaucoup d’appels. Et je me fais un devoir de rappeler chacun de ceux qui m’ont contacté. Ce sont des situations particulières pour chacun. », lance Claude DeBellefeuille.

Une crise du propane à prendre au sérieux

Les distributeurs de propane sont aux aguets. Les agriculteurs risquent de perdre une partie de leur récolte. Mais Claude DeBellefeuille dit comprendre les motivations des syndiqués du CN. « Les demandes des syndiqués sont légitimes. Surtout au niveau de la sécurité. Ça touche tout le monde. Mais le CN n’est pas une petite entreprise et il faut agir. Nous aimerions que le conflit se règle sans l’intervention du gouvernement. Il faut aller de l’avant », ajoute celle qui a été élue en octobre.

Actuellement, la grève des employés du CN ralentit la livraison de propane au Québec. Celui-ci étant transporté par chemin de fer. Les agriculteurs sont de grands consommateurs de propane. Il l’utilise pour sécher le grain, entre autres.

Déception pour l’environnement et le climat

Quant au conseil des ministres dévoilé en milieu de semaine, Claude DeBellefeuille est heureuse de voir Marc Garneau demeurer en poste. « Mais la déception c’est évidemment Steven Guilbeault au Patrimoine. Nous avions espoir de le voir à l’Environnement. Ça aurait donné un signe fort de l’intention du gouvernement pour le climat. Vive déception », a-t-elle rappelé.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de