Réforme de l’industrie du taxi: «Il y aura des impacts sur nos clients»

Par Patricia Blackburn
Réforme de l’industrie du taxi: «Il y aura des impacts sur nos clients»
Plusieurs véhicules de taxi du territoire arborent l’étiquette «Je suis taxi» pour dénoncer le projet de loi 17. (Photo : (Patricia Blackburn))

Le président de Taxi Beauharnois appréhende des effets négatifs sur les usagers du taxi si la réforme de l’industrie se concrétise, comme le veut le projet de loi 17.

«On devait respecter plusieurs règles, notamment quant à l’inspection mécanique des véhicules. Aussi, on peut savoir lequel de nos chauffeurs travaille, les détails de ses courses. S’il y a un problème, on peut facilement le retracer. Tout ça ne sera plus nécessaire après la déréglementation. Les usagers y perdront, dit Sahnoun Mehdi Lamri. Il entrevoit les mêmes problèmes par rapport au transport adapté, pour lequel sa compagnie assumait quelques contrats. «On parle beaucoup des effets (de cette loi) sur les chauffeurs, mais peu de l’impact sur les usagers», déplore-t-il.

Il considère néanmoins que l’industrie en est arrivée là et que les propriétaires de permis et chauffeurs devront s’adapter. «C’est mon avis. Il reste à voir comment les compensations financières seront distribuées, car il y a plusieurs scénarios évoqués. Pour certains propriétaires, ce sera dévastateur. C’est comme avoir acheté une maison, avoir travaillé dur pour payer l’hypothèque, et soudain, de voir sa valeur tomber à 0$. On peut continuer à l’habiter, mais on ne pourra plus jamais la revendre» illustre-t-il.

Taxi Beauharnois regroupe quatre propriétaires-chauffeurs qui possèdent cinq permis de taxi (cinq véhicules) pour le secteur couvrant Beauharnois.

À lire sur le même sujet :

Inquiétude chez les chauffeurs de taxi de Châteauguay

Les usagers du transport adapté appuient l’industrie du taxi

 

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Martin Pare Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récent plus ancien most voted
Notifier de
Martin Pare
Guest
Martin Pare

Tout le monde va y perdre. Cette loi 17 en refusant systématiquement de faire des études d’impacts qui seraient assurément négatives. Les propriétaires de taxis pour beaucoup seront obligés de faire faillites. La cours va obliger le gouvernement à nous compenser pour la valeur marchande et aussi des compensations financières. Le service va être assuré par des amateurs qui vont suivre les indications de l’application. Le seul qui va y gagner c’est uber qui reçoit un marché donné pour rien!