Régates de Beauharnois les 7 et 8 septembre

Régates de Beauharnois les 7 et 8 septembre
Érik Allard, les frères Michael et Samuel Tremblay et Alex Tremblay font partie de la cinquantaine de pilotes qui vont animer le spectacle aux Régates de Beauharnois les 7 et 8 septembre. (Photo : Pierre Langevin)

Le dernier rendez-vous de La ligue de régates d’hydroplanes, les 7 et 8 septembre à Beauharnois, promet beaucoup d’excitation soutient Patrick Haworth.

«Il s’agit d’un endroit très spécial pour les coureurs, indique le directeur de courses. C’est la dernière course de l’année alors certains arrivent hyper stressés parce qu’ils sont dans la course au championnat. D’autres n’ont rien à perdre et veulent simplement finir sur une bonne note. »

Entre 8 et 10 embarcations Grand Prix sont attendues dans le lac Saint-Louis. Après les Régates de Detroit, on aura une meilleure idée si Scott Liddycoat et Bert Henderson seront présents avec respectivement le GP-39 Schaller Racing et le GP-93 Renegade.

Jimmy King, vainqueur des deux dernières finales disputées à Valleyfield et Tonawanda, demeure le meneur au championnat. Mais selon Haworth, le pilote du GP-777 Steeler devra surveiller ses arrières parce que tous les pilotes peuvent viser la victoire. Après avoir connu quelques pépins récemment, il a même avancé que Brandon Kennedy du GP-25 Team H8 Cancer pourrait être favori à Beauharnois.

En Hydro 350, 20 compétiteurs seront présents, dont les favoris locaux Richard Haineault du H-2 Miss Beauharnois et Érik Allard du H-4 Big Decision. Ce dernier, pilote recrue, a connu ses meilleurs moments à Tonawanda. «Cette classe représente le stock car du motonautisme, a mentionné le directeur de courses. Je pense qu’à chaque fin de semaine, il y a eu un gagnant différent. Seulement 16 points séparent les quatre premiers au championnat et ça pourrait être plus serré d’ici Beauharnois. »

Le classe Formule 2500 est tout aussi excitante. Beauharnois est le rendez-vous des champions, là où tout se joue. «Bobby King est arrivé ici avec une avance qui lui assurait pratiquement le championnat l’an dernier, a relaté Haworth. Mais la catastrophe est arrivée et il a perdu le championnat. » King est toujours meneur dans le F-92 Tenacity. L’Américain possède une avance de 38 points sur Scott Liddycoat du F-63 SLR Racing.

Richard Wilhelm a profité de la disqualification d’Équipe Demers à Valleyfield pour se forger une avance confortable de 49 points en tête du championnat. Cependant, le S-44 Wave Dancer a quelques victoires derrière la cravate et se voudra un favori pour cette dernière étape de l’année. Tout comme le favori local Alex Tremblay du S-29 Maverick, en belle progression à sa deuxième année, lui qui occupe le cinquième rang au championnat.

Les Jersey Speed Skiff devraient être entre six et huit concurrents dans les puits situés à la marina du parc Bourcier. Si Tom Pakradooni et Michelle Morgan du JSS-7 Rolling Thunder sont assurés du championnat, leur domination a été ébranlée récemment. Le directeur de courses est d’avis que tous peuvent gagner.

Environ 60 embarcations sont donc attendues à Beauharnois où l’on présentera 22 épreuves par jour. Les billets pour assister à l’événement sont en promotion jusqu’au 25 août au coût de 30 $.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de