Rétrospective 2018 – Décembre : Hausse de taxes à Châteauguay

Par Patricia Blackburn
Rétrospective 2018 – Décembre : Hausse de taxes à Châteauguay
Pierre-Paul Routhier. (Photo: Le Soleil de Châteauguay-Patricia Blackburn)

Après un gel du compte de taxes en 2018, les Châteauguois devront composer avec une hausse moyenne de 3,6% en 2019.

Ainsi, pour une maison d’une valeur moyenne (241 000$), le taux de taxe foncière augmentera de 0.9486$ à 0.9723 par 100$ d’évaluation. La tarification pour les différents services (ordures, eau potable, recyclage, compostage) passe de 742 à 758$, soit 16$ de plus. Ce qui porte le compte de taxes de 3 080$ (en 2018) à 3 153$ (2019), soit une hausse de 73$ par rapport à l’année dernière (+2,4).

Piscine et Sportplex

À cela s’ajoute un montant supplémentaire pour la Régie Beau-Château (piscine extérieure et Sportplex). Chaque porte paiera donc en 2019 un montant supplémentaire de 38$. La hausse totale du compte de taxes, en tenant compte de cet ajout, passe ainsi de 3080 $ à 3191$ (+111$). Ce qui représente une hausse de 3,6%.

Complexe aquatique réalisé par Châteauguay et Beauharnois à Beauharnois.

«Bombe nucléaire»

Les élus ont adopté ce budget à six contre un (la conseillère Lucie Laberge était absente) lors d’une assemblée spéciale tenue le 26 novembre. Ce, après que le conseiller Marcel Deschamps ait demandé le vote parce qu’il s’opposait à une «hausse de taxes pour les citoyens, déjà trop taxés, selon lui, par rapport aux résidents d’autres villes similaires.»

Le maire Pierre-Paul Routhier a fait valoir que l’augmentation aurait pu être moindre si le conseil n’avait pas gelé le compte de taxes l’année dernière. «On aurait pu augmenter de 1,5% en 2018, puis de 1,5% cette année. Mais on devait composer avec des augmentations de salaire des employés municipaux et des policiers. En plus de la dette engendrée par la Régie Beau-Château (Sportplex et complexe aquatique extérieur)», a-t-il expliqué.

Le conseiller indépendant François Le Borgne, bien qu’ayant voté en faveur, a dit être « timoré » devant ce budget. «Je suis très, très mal à l’aise par rapport à ça» a-t-il exprimé avant de qualifier la Régie Beau-Château de «bombe nucléaire», dont les effets commençaient à peine à se faire sentir sur le compte de taxes. «Je pense qu’on n’a pas le choix (pour cette année), mais qu’il faudra faire un suivi très serré  l’année prochaine», a-t-il dit.

Le conseiller Mike Gendron, qui a également voté pour l’adoption du budget, a dit avoir déjà vu des hausses similaires, voire plus importantes dans le passé. «Je n’ai jamais vu un budget aussi serré (en parlant de celui de 2019). Je ne crois pas qu’il y a autant de gras que Marcel (Deschamps) le dit, a-t-il fait valoir. Par contre, on a du travail à faire (pour le prochain budget)» a-t-il nuancé.

Plus pour les routes

Le budget global passe de 92M$ en 2018 à 96 M$ pour 2019. La Ville devra toutefois puiser dans ses surplus afin de compenser un manque à gagner de 1,8 M$, puisque les revenus envisagés pour 2019, et ce même avec la hausse de taxes, sont de 94 M$. L’augmentation des dépenses s’explique entre autres par une hausse du salaire des employés municipaux, des policiers et des pompiers. Le montant qui sera destiné à la réfection des routes (3,5M$ comparativement à 1,3 M$ en 2018), aux parcs de même qu’au déneigement, a été considérablement augmenté. «On souhaite répondre aux préoccupations de beaucoup de citoyens qui nous ont dit vouloir de plus belles routes, des parcs en meilleur état et un déneigement des rues plus efficace» a fait savoir le maire.

Quatre versements

Nouveauté cette année, les citoyens pourront régler leur compte de taxes en quatre versements plutôt que trois. Ces versements ont été fixés le 7 février, le 2 mai, le 4 juillet et le 7 novembre.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de