Actualités
Sports

REVUE 2021 - Kim et Georges St-Pierre honorés pour leur carrière

mercredi le 22 décembre 2021
Modifié à 16 h 55 min le 22 décembre 2021
Par Jules Gauthier

jgauthier@gravitemedia.com

Kim St-Pierre et Georges Saint-Pierre ont été honorés cette année pour leur accomplissement dans leur discipline respective. (Photo : Archives)

La gardienne de but Kim St-Pierre et le combattant d’arts martiaux mixtes (MMA), Georges Saint-Pierre, ont tous les deux été célébrés cette année pour leur persévérance et leur accomplissement dans leur discipline respective.

Originaire de Châteauguay, la hockeyeuse Kim St-Pierre a remporté de nombreuses distinctions au cours de sa carrière. Elle a récolté la médaille d’or à trois reprises avec l’Équipe olympique canadienne de hockey à Salt Lake City (2002), à Turin (2006) et à Vancouver (2010). Elle a de plus remporté cinq championnats du monde entre 1999 et 2007.

Le 15 novembre 2021 fut la consécration pour la Châteauguoise puisqu’elle a fait son entrée au Temple de la renommée du hockey à Toronto. Elle est devenue ainsi, à 42 ans, la première gardienne de but et la huitième femme à être intronisée parmi les légendes du hockey.

« Quand j’ai commencé, le hockey féminin était loin d’être un sport olympique. Je suis excessivement fière d’appartenir à ce groupe qui démontre que les femmes peuvent briser le plafond de verre et faire partie de l’Histoire », avait-elle déclaré émue devant un parterre de monde lors de la cérémonie d’intronisation.

Un combattant d’exception

Né à Saint-Isidore, le célèbre combattant d’arts martiaux mixtes Georges St-Pierre a, pour sa part, assisté cette année au dévoilement d’une statue à son effigie dans son village natal, sur la nouvelle Place GSP.

« J’ai gagné des ceintures, ai été intronisé au Temple de la renommée, mais aujourd’hui, recevoir une statue à mon image dans ma municipalité est pour moi un plus grand honneur que tout ce que j’ai reçu jusqu’à maintenant. J’espère que ça sera un symbole qui inspirera des générations à venir », avait-il mentionné aux invités locaux devant sa statue de bronze, le 9 juin 2021.

L’ex-combattant, qui a pris sa retraite en 2019, a remporté 26 combats et en a perdu deux au cours de sa carrière. L’homme de 40 ans a expliqué au journal cet été qu’il n’était pas devenu l’une des plus grandes figures de la MMA du jour au lendemain et qu’il a dû surmonter beaucoup d’obstacles et travailler avec acharnement pour arriver au sommet.

À lire aussi: De la patinoire de Châteauguay au Temple de la renommée

À lire aussi: Georges St-Pierre honoré dans sa ville natale

Dernières nouvelles