Sainte-Martine élimine les raccordements inversés

Marie-Josée Bétournay-collaboration spéciale
Sainte-Martine élimine les raccordements inversés
Si le raccordement des installations sanitaires est inversé, des travaux de plomberie devront être effectués. (Photo : Pixabay)

La Municipalité de Sainte-Martine inspecte l’extérieur de propriétés, dans quatre secteurs du territoire, dont le raccordement des installations sanitaires est susceptible d’être inversé. Cette démarche s’inscrit dans le cadre d’un plan d’action visant à éliminer cette pratique interdite par la Loi sur la qualité de l’environnement.

Au printemps, la Municipalité de Sainte-Martine a réalisé des tests de fumée à même le réseau pluvial de 110 résidences. Les visites dans ce premier secteur devraient se terminer au cours des prochaines semaines, indique Audrey Caza, responsable des communications à la Municipalité. La démarche se poursuivra dans trois autres quartiers, comptant chacun environ 150 résidences, au printemps 2021, à l’automne 2021 et au printemps 2022.

L’inspection pourrait nécessiter une vérification des installations à l’intérieur des résidences. Dans ce cas, la Municipalité communiquera par lettre avec les propriétaires concernés. Ils pourront alors confier l’inspection des lieux à la Municipalité ou à un plombier qui remettra un rapport d’analyse aux autorités municipales.

Les propriétaires dont le raccordement des installations sanitaires est inversé recevront un avis de Sainte-Martine. Des travaux de correction seront par la suite réalisés par les autorités municipales ou les propriétaires. «Il s’agit de travaux de plomberie qui devront être effectués au sous-sol de la résidence», explique Mme Caza.

Pollution des milieux humides et cours d’eau

Le raccordement inversé des équipements sanitaires déverse les eaux usées dans le réseau pluvial, sur le sol, un fossé ou un cours d’eau. Ce type de déversement peut engendrer la pollution des milieux humides, des cours d’eau et des lacs. Il peut également avoir une répercussion sur les réserves d’eau potable, l’habitat aquatique, les activités de loisir et de sport, l’esthétique de l’environnement, la santé et la sécurité des citoyens, rapporte la Municipalité.

Les résidents désirant obtenir davantage d’information peuvent communiquer avec le service des travaux publics de Sainte-Martine par téléphone, 450 427-3050, poste 229, ou par courriel, linda.laberge@municipalite.sainte- martine.qc.ca.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires