Société Saint-Vincent-de-Paul : Récolte généreuse à la suite de l’incendie

Par Valérie Lessard
Société Saint-Vincent-de-Paul : Récolte généreuse à la suite de l’incendie
Anik Sauvé, d’Entraide Mercier, et André Prévost, Michel Beaulac et Pierrette Pelletier de la Société Saint-Vincent-de-Paul. (Photo : Valérie Lessard)

Dépouillé de ses victuailles à la suite de l’incendie qui a ravagé l’église de Mercier, le garde-manger de la Société Saint-Vincent-de-Paul de Mercier a été regarni rapidement grâce à la générosité de la population.

Depuis l’incendie survenu le 19 septembre, l’organisme Entraide Mercier héberge la Saint-Vincent-de-Paul le temps qu’elle se trouve un nouveau local à moyen terme. Les deux organismes avaient lancé un appel à la population pour recevoir des dons alimentaires. Les étagères sont désormais bien remplies.

«Le monde à Mercier est très généreux, commente la secrétaire de l’organisme, Pierrette Pelletier. Le feu a pris le jeudi et dès le vendredi il y en avait partout (des denrées).»

La récolte est désormais suffisante pour se rendre jusqu’à la Guignolée, qui occupera cette année le centre Roger-Tougas plutôt que l’église. «On demande aux gens de garder leurs denrées pour la Guignolée qui est prévue le 1er décembre», explique André Prévost, de la Société Saint-Vincent-de-Paul.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Notifier de