Tesla et Elon Musk coupent près de 4 000 emplois

Tesla et Elon Musk coupent près de 4 000 emplois


Le Guide de l'Auto

Article par Olivier Beaulieu

Lors de la rencontre annuelle des actionnaires de Tesla le 5 juin dernier, rien ne laissait présager qu’une coupure aussi importante était imminente. Il est vrai que Tesla éprouve des problèmes de production et de liquidités depuis plusieurs mois, mais le 12 juin dernier, Elon Musk, le dirigeant du manufacturier californien, annonçait une restructuration de près de 9% de sa force de travail, ce qui représente près de 4 000 employés.

Dans un gazouillis du milliardaire, on pouvait y lire « Difficile, mais nécessaire. Réorganisation en cours. Mon courriel aux employés a déjà été partagé par les médias. Voici la version intégrale. » Ses coupures sont justifiées par le désir de rentabilité et de croissance de la production de ses chaînes de montage. Apparemment, elles n’affecteront pas les échéanciers et les objectifs de production du Model 3. Il ajoute que la compagnie « ne peut pas contribuer à la transition vers l’énergie renouvelable si Tesla ne demeure pas rentable. »

Selon Musk, sa compagnie a connu une croissance si importante au cours des dernières années qu’un bon nombre d’emplois ont été dédoublés. « Si cela faisait du sens à l’époque, ça n’en fait plus aujourd’hui. » Il croit qu’une restructuration sera grandement bénéfique pour son entreprise, ses employés et ses investisseurs.