Un ex-Châteauguois joue la comédie et déjoue la COVID à La Réunion

Un ex-Châteauguois joue la comédie et déjoue la COVID à La Réunion
Stéphan Beauregard à gauche dans Terrible Jungle. (Photo : Gracieuseté)

Ex-Châteauguois maintenant résidant de La Réunion, Stéphan Beauregard a obtenu par hasard un premier rôle au cinéma en 2019. Il a eu la piqûre et, malgré la pandémie, il se retrouve bien en selle dans une nouvelle carrière.

À lire aussi : Un ex-Châteauguois fait du cinéma avec Catherine Deneuve

« L’année 2020 fut malgré la situation mondiale actuelle, une année bien remplie pour moi », fait part dans un courriel l’ancien élève de l’école secondaire Louis-Philippe-Paré.

Le film « Terrible Jungle » dans lequel il joue un Otopi québécois paumé en plein cœur de l’Amazonie aux côtés de Catherine Deneuve est sorti en 2020. Stéphan Beauregard s’est retrouvé devant la caméra grâce à une femme croisée dans une brocante qui l’a informé que la production cherchait un Québécois. Il a passé l’audition et a été retenu.

Stéphan Beauregard joue le rôle d’un caméraman dans Allô. (Photo gracieuseté)

Depuis, il a interprété un des quatre rôles principaux du film « AllÔ ». « Je joue Laurent, un caméraman canadien en Europe impatient face à Cédric (Bruno Hoarau) souffrant de la phobie des téléphones cellulaires suite à l’accident mortel causé à ses parents, par lui, lors de son appel pour leur parler », explique le comédien auparavant chef d’entreprise publicitaire.

Stéphan Beauregard, à droite, joue Jimmy, dans la seconde saison de la télésérie policière française OPJ, À gauche, Antoine Stip dans le rôle de Gaspard Watson (Photo gracieuseté)

 

Il s’est taillé une place dans la seconde saison de la télésérie policière française OPJ, qui sera télédiffusée sur France 2 et TV5 Monde en 2021. « Je joue le rôle d’un serveur nonchalant, Jimmy, qui ne donne pas un très bon service et qui cause bien des soucis à Gaspard Watson (Antoine Stip acteur principal), propriétaire du resto-bar et également enquêteur policier », détaille Stéphan Beauregard.

Il indique avoir plusieurs projets sur la table, dont des auditions pour d’autres films et l’écriture d’un long métrage.

 

Qu’est-ce que ces rôles représentent pour lui, particulièrement en période de pandémie ?

« Tous ces rôles représentent la possibilité d’interpréter des personnages qui sont parfois à l’opposé de la personne que je suis, confie-t-il. C’est ce défi que je trouve toujours très stimulant. Pour ce qui est de mes rôles tournés en 2020, je n’ai pas eu trop de contraintes étant donné que l’île de La Réunion, qui est située entre Madagascar et l’Australie, n’est pas trop frappée par des décès suite à la Covid-19. »

Comment les tournages se passent-ils ?

« Les tournages débutent généralement tôt le matin et peuvent se poursuivre jusqu’à très tard dans la soirée, décrit-il. On a une pause dans l’heure du midi et tout est mis en œuvre pour que les consignes sanitaires soient respectées. L’ambiance est agréable et nous avons la chance de côtoyer et d’être dirigés par des gens passionnés qui adorent leur métier. »

Comment composez-vous avec les mesures sanitaires en France ?

« En France métropolitaine c’est différent d’ici, précise le Réunionnais d’adoption. Par exemple, nous n’avons pas de couvre-feu à l’heure actuelle, les bars et les restaurants sont ouverts et les rassemblements doivent respectés les règles, les distanciations sociales et s’assurer des directives précises dans certains lieux. Vous savez, dans plusieurs secteurs de l’île, les gens ont d’avantage peur d’attraper la dengue que la Covid-19. Enfin, ce que les gens surveillent de près en ce moment, c’est la tempête tropicale Danilo qui est susceptible de se transformer en cyclone et qui va semble-t-il toucher le nord de l’île dans les prochains jours. »

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires