Un rappeur châteauguois à la barre d’un studio d’enregistrement

Marie-Josée Bétournay-collaboration spéciale
Un rappeur châteauguois à la barre d’un studio d’enregistrement
L'artiste Deeshorty. (Photo : Emmanuel Travis)

Le rappeur Deeshorty a ouvert récemment un studio d’enregistrement au sous-sol de sa résidence, à Châteauguay.

Le chanteur note des similitudes entre l’entrepreneuriat et un saut en parachute. «Quand on saute, c’est un risque. C’est un risque quand on sort de la norme. Pour arriver à ce que l’on aime, il faut toujours prendre des risques», dit-il.

Pour souligner l’ouverture de son studio d’enregistrement, le chanteur a effectué un premier saut en parachute. «On a plus peur avant de sauter, lorsque l’on est sur le côté de l’avion. Une fois que l’on a sauté, tout est calme. On sent le vent, on se sent retenu. C’est bizarre à décrire», explique-t-il en précisant qu’il est prêt à répéter l’expérience. Le saut en parachute est devenu une source d’inspiration pour le nouveau single BTDL, sorti en janvier. L’artiste y aborde sa motivation, le goût du risque et l’importance de faire face à l’adversité. La pièce, disponible sur les plateformes numériques, se distingue par son ambiance particulière et un instrumental minimaliste. Deeshorty a prêté sa voix au single, en plus de l’écrire, le composer, l’enregistrer, le mixer et faire les arrangements, peut-on lire dans un communiqué de presse.

La pièce BTDL comptera parmi les compositions de Vendredi sobre, un EP au son lo-fi, dont la sortie sur les plateformes numériques est prévue à l’été 2021.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires